Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

En route pour une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 En route pour une nouvelle vie le Mar 28 Juil - 17:36

Mon sac sur le dos, les mains dans les poches, Tya me suivait de loin préférant passer à couvert, une vieille habitude que nous avions prises à l’époque où nous chassions dans les forêts proches du camp. Maintenant nous marchions droit devant, nous n’avions pas de direction précise. Je cherchais deux hommes sans savoir où ils étaient et cela risquait de prendre un sacré bout de temps.
Ce monde était devenu invivable et je ne supportais plus ce territoire. Ces créatures vertes me dégoutaient et bien que j’ai longtemps eu envie de les étriper je l’avais bien gardé pour moi. Ils étaient trop nombreux et trop dangereux pour que je tente quelque chose contre eux.
Au mieux il aurait fallut que nous soyons un groupe de personnes entrainées avec des capacités utiles de sorte que l’on soit de taille contre eux. Mais ça, ce n’était qu’un rêve et vu l’honnêteté des gens d’ici et d’ailleurs je ne pouvais pas le partager de crainte de me faire dénoncer et exécuter.

Le soleil était à son zénith, il n’y avait pas un nuage à l’horizon et je marchais en compagnie de mon chien loup dans une direction prise au hasard en espérant que cela me porte chance.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: En route pour une nouvelle vie le Mar 28 Juil - 18:32

"Et 'chier, j'aurais dus acheter un GPS"

Kat avait traversé tout Amerika pour rendre visite à un certain Logan, qui d'après ses source, pouvait avoir des renseignements sur la position actuelle de sa cible: Daken Akihiro.
Mais voila que se présente un problème de taille; depuis la chute des héros, peu de carte précises ont été éditées sur Amerika, et celle qu'elle avait acheté ne comportait que les noms des "grande villes" et par dessus tout... elle était infoutu de lire une carte.

"Raaaaa, mais quelle co*** je fait ! je part en voyage pour retrouver je ne sais pas combien de foutus sabres mystiques planqués je ne sais où, j'achete pas de véhicule, car bien sur, c'est moins cher les transports en commun (que dalle !!) je me retrouve pommer en plein Hulkland, pour trouver un mec dont je ne connais pas l'adresse et par dessus tout je suis incapable de me situer sur ce vulgaire bout de papier... je suis définitivement maudite... soupire, mais qu'es qui m’a prit de descendre à cette arrête de bus ?"

une fois qu'elle eu fini de se lamenter pour la X eme fois sur son sort, elle observa son enivrement: des rochers, un peut de végétation, l'ombre d'une ville non loin, encor des rochers, du sable, un panneau d'arrête de bus indiquant le nom de la ville, une femme qui marche avec une bébête poilu qui semble être un version miniature de la bête du Gévaudan qu'elle était supposée capable d'invoquer, à nouveau des rocher... attendez, cette femme pourrait très bien la sortir de sa mouise... Katherine commença à courir vers elle et son... chien.

"Mademoiselle, (faudrait pas la vexer sur son âge) ouhouh ! Pouvez vous me dire où nous somme ?"

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: En route pour une nouvelle vie le Mar 28 Juil - 18:57

HAN...! HAANNN...!!!!!!"

Ben haletait. Voilà près de 15km qu'il poussait son énorme moto rouge (portrait de Ben & sa moto)sous le soleil. Lui qui venait droit des Midlands, il avait fallut que la mécanique lui fasse faux bond alors qu'il était arrivé dans le Hulkland. Murdock avait en effet décidé de se faire oublier des régions centrales d'Amerika. Son dernier contrat, en tant que "pseudo-shérif" de Paste Pot Creek, avait littéralement dégénéré en bagarre générale. Benjamin avait donc pris la route vers l'Ouest.

Le chasseur de prime suait à grosses gouttes et à l'effort s'ajoutait le poids de son équipement. Il avait tout de même retiré son casque, exposant ainsi son visage marqué à une faible brise.

Cette même brise apporta à ses sens surdéveloppés des signaux peut être salutaires: trois odeurs se démarquaient dans cet environnement: l'une était animale, peut être un loup... les deux autres semblaient humaines, deux femmes... mais avec quelque chose de... d'inhabituel. Les voix qui lui parvenaient paraissaient jeunes.

Au détour d'un virage, il les aperçut, elles se trouvaient à 200 m environ. Peut être pourraient-elles lui indiquer où se trouve la ville la plus proche, qu'il puisse réparer son véhicule... et peut être auraient-elles de l'eau.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: En route pour une nouvelle vie le Mar 28 Juil - 21:31

Ce qui me surprenait sur cette route ce n’était pas la route en elle-même mais les gens qui la parcouraient. Et le souci avec les inconnus c’est ce qu’ils sont près à vous faire pour avoir ce que vous possédez ou s’ils passeront leur chemin sans rien vous dire. La question est : va-t-elle poursuivre sa route ou tenter de me tuer ? Je marchais droit devant en ignorant la jeune femme espérant qu’elle en ferait de même. Hélas elle me posa une question et son ouhouuuh me fit hausser les épaules de crainte qu’on nous entende.
Je me retournais vivement la fusillant du regard en lui faisant signe de la boucler.


Hey !
Non mais ça va pas la tête ?
Tu veux nous faire flinguer ou quoi ?
Tu ne sais donc pas dans quel endroit tu es.
Dégage et ferme-là !

Non loin de nous un bruit de moteur sans doute une moto. Je compris alors qu’elle faisait partie du groupe de ceux qui attaquent en groupe. Sans attendre que la fille réagisse j’avais sortis mon pistolet et le pointa droit sur elle.

Okay ma jolie.
Ton pote arrive et il me semble qu’il est clair que tu te fiches complètement pour savoir ou tu te trouves.
Saches qu’ici les gens n’ont rien et quand tu t’apprête à braquer quelqu’un réfléchis-y à deux fois au cas où la cible soit plus coriace que tu ne le pensais.
Alors maintenant dégage avant que je décide de te faire ce que tu t’apprêtais à me faire.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: En route pour une nouvelle vie le Mar 28 Juil - 22:18


kat mis 2 second 30 pour dégainer ses deux sabres, bien qu'habituellement sa moyenne était de 1 second 25 (temps qu'elle avait chronométrée durant ses auto entrainements, et dieu sais que se n'était pas facile) la chaleur d'Amerika était plus qu'insupportable comme une jeune fille native du centre de la France, resté relativement froid.

La réplique précédant de la femme l'avait singulièrement foutu en boule : si kat a bien une chose en horreur, c'est je se faire envoyer balader. Et elle allait lui faire gouter son art de l'éloquence (que certain qualifiaient de diarrhée verbale) mais avant de balancer son pique, elle observa son "adversaire": elle est grand, trop grande (à moins que se sois elle qui sois trop petite… non, c’est elle), désavantage; massive également, et bien rouler, il faut le reconnaitre, mais surtout, l'impression bestiale qui émanait d'elle l'intriguait.

"De deux chose l'une ma chère; un, personne, fus il indigène de la région, pécnod n'ayant jamais mit un pu**** de pied en dehors de leur petite ferme pitoyable, ou puissants, dirigent new babylone ou autre ville moise, ne me dit de la fermer et m'envoyer bouler. Deux..."

Elle fit une pause et observa l'homme vêtu de rouge qui poussait sa moto un peu plus loin et qui suait on ne peu plus en haletant comme un âne trop chargé.

"...le pauvre bougre là bas, je ne l'ai jamais vu et puis je ne permettrais pas de trainer dans un nul pareille, cela serait bien trop mauvais pour mon image !"

Kat écarta légèrement les pieds mettant plus de poids sur la jambe droite et placent ses bras pour se mettre en position de combat, prenant bien soins d'envoyer l'éclat bleu de ses lames dans les yeux de la femme et affichant un sourire joueur de défi.

"Je tien à te prévenir, je peux parfaitement esquiver tes balles comme qui rigole et te couper en fine tranche de viande que ton toutou (dit lui d'arrêter de grogner et de baver, il va finir en foutre partout) se fera un plaisir de magner en gaspacho. Deux solution: sois tu me dis où je me trouve dans hulkland et on peu terminer ça sans effusion de sang inutile qui nous déguelasserait toutes les deux, ou bien tu vas regretter d'avoir croisé la route de Gévaudan... c'est toi qui choisie..."

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: En route pour une nouvelle vie le Mer 29 Juil - 16:47

Visiblement, la tension montait entre les deux jeunes femmes, jolies qui plus est. Les armes étaient sorties et la manière dont elles les tenaient indiquait qu'elles savaient s'en servir.

*Mais c'est pas vrai! Je tombe enfin sur deux personnes dans ce trou paumé... et elles ne trouvent rien de mieux que de se lancer dans un duel.*

Ben laissa couler les remarques désobligeantes le concernant, il nota pour lui même de faire attention à celle qui tenait le pistolet: celle-ci devait être drolement méfiante pour penser qu'il venait l'attaquer... en poussant sa moto. S'arretant à distance respectable, il mit son véhicule sur béquille et suspendit son casque au guidon. Puis, il fit craquer ses articulations et s'étira. Enfin, il se dirigea vers les deux jeunes femmes écartant les bras en signe d'apaisement et tacha de s'exprimer d'une voix claire et posée, ce qui n'était pas si aisé vu qu'il ne connaissait pas ces deux filles qui semblaient aussi dangereuses l'une que l'autre. Le cas échéant, il faudrait peut être les assomer... de toutes façons, il ne passerait pas sans avoir affaire à elles.

A présent, il se trouvait à quelques mètres seulement, sa haute silhouete dominant la situation.

"Mollo, les filles! Oooon se calme.", leurs battements de coeur rapides l'informèrent que toutes deux se sentaient agressée par l'autre, "Vous préférez m'offrir à boire avant ou après vous être entretuées pour rien?"

Sous cet air faussement détendu, Murdock se tenait sur la défensive; son expérience lui avait appris que les choses pouvaient rapidement virer à la catastrophe dans ce pays.

Le "loup" grondait.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: En route pour une nouvelle vie le Ven 31 Juil - 18:02

La fille qui était en face de moi sortis deux sabres de couleur bleu à une vitesse impressionnante. Si elle était aussi bonne combattante que rapide elle risquait d’être une adversaire difficile à maitriser. Toutefois elle semblait rester en position de décence. Si j’avais été à sa place j’aurais attaqué directement. Son attitude était étrange, surtout sa manière de parler, je me demandais bien d’où elle venait avec ses manière et ce raffinement.
Apparemment elle n’appréciait pas que je lui ai dis de la fermer, et bien si elle continuait de cette manière elle risquait de ce faire éclater la tête par un de ses fameux monstres verts. Là elle ne rallera pas quand elle les verra.
Puis elle affirma que le type en moto n’était pas avec elle. Mais comment pouvais-je le deviner, je ne suis pas télépathe et encore moins visionnaire. Ici on ne peut faire confiance à personne alors considérer qu’un inconnu est un ennemis potentiel est la meilleur chose à faire.


Désolée chérie.
Mais quand je te dis de la fermer c’est que dans cet état il y a une bande de balèze bodybuildé de couleur verte qui casse tout ce qui ne leur plaît pas.
Tu n’as pas l’aire d’ici, ils le verront et te demanderons de payer.
Donc quand je te dis de la fermer et de dégager c’est un conseil.
Concernant le type, je ne peux pas deviner s’il est ou non avec toi.

Lorsqu’elle ce mit à me menacer j’eu envie de rire, l’idée de me couper en rondelles risquait d’être amusante, surtout lorsqu’elle verrait ses coups s’effacer et ma peau ce régénéré. Je fis signe à Tya de ce coucher près de moi et de ne pas bouger. L’animal s’exécuta en silence et veillait mes arrières au cas où un danger que je n’avais pas vu arrive.

Lorsque le type fut près de nous il nous demanda de nous calmer, étant dans lequel j’étais avant qu’il le demande. Puis il tenta une approche du genre de celle que fond les types qui ce la joue en présence de femmes. Il était claire maintenant que je serais ennuyée plus longtemps que je le pensais et me débarasser d’eux risquait de prendre du temps.

Evite de m’attaquer tu ne sais pas à qui tu as à faire.
En suite pour ce qui est de ta position dans le Hulkland je n’en sais rien, je trace la route droit devant moi car je ne sais pas ou ce trouve ceux que je cherche.
Quand à toi mec, je crois que le soleil t’a tapé sur la tête.
Où as-tu vu de bar dans le coin ?
C’est le désert ici…


La gamine pensait me faire peur avec ses petites paroles en l’aire et la braquer avec ce pistolet ne devait sans doute pas servir à grand choses. Je rangeais donc mon arme dans son étui à ma ceinture puis rabaissa mon manteau de voyage. Sans la regarder j’enlevais mes gants et remis mes mains dans me poches espérant qu’elle n’ait pas fait attention à la particularité de mes ongles.
Si elle décidait de m’attaquer avec ses sabres, je serais en mesure de riposter sans bruit afin de ne pas nous faire remarquée par d’autres voyageurs.

C’est à moi de choisir ?
Nouveau miss.
Je croyais t’avoir dis de passer ton chemin.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: En route pour une nouvelle vie le Ven 31 Juil - 20:35


Kat avait attentivement suivie la scène: le gars en rouge s'approche et roule des mécaniques, facile à manipulé donc. Mais la femme (bien qu'elle eut l'obligeance de faire taire son toutou) l'envoya bouler une seconde fois !!! Impardonnable, mais supportable (la vengeance est un plat qui se mange froid)... Katherine décida donc de jouer de son charme au baraquer rouge.

Exagérant ses attitudes pour mieux les faire connaitre, elle mit les poings sur les hanches (sans lâcher ses sabres toutes fois) et lança une réplique.

"Allons bon, je trouve que vous manquer singulièrement de manière et politesse, miss. Je viens vous demander mon chemin et vous braquer ses... choses (je ne pence pas qu'on puisse appeler ça des pistolets, mon dieu ils sont dans un des ses états) sur moi, sous prétexte que les propriétaires terrien du coin vont débouler. J’ai eu vents des personnages, et j'en ai retenu qu'ils étaient violant, certes mais pas d'une intelligence très poussé, et qui plus est, ils leur frauderaient quelque chose pour nous espionné, or je ne vois ni technologie, ni espion (je mets ça sur la bonne fois du bodybuildé en rouge). Et il est aussi claire que ses braves montages vertes sont surement doux comme des agneaux quand on leur pesante quelque billets..."

Kat rangea ses sabres aussi vite qu'elle les avait sorti et se dirigea ver l'homme a la moto.

"Mais je pense qu'un être civilisé tel que vous aura la gentillesse de m'indiquer le lieu précis de notre rencontre insolite et après quoi je serais ravie de vous payer un bas entier d'alcool si vous en avez envie..."

Elle ne bougea pas et se tourna quelques instants vers la femme

" Et vous payer une manucure (vus l'état étrange de vos ongle, que j'ai remarqué avant votre manège) si vous avez la bonté (je n'appelle plus sa de la politesse vous votre rudesse) d'au moins vous présenté, fus t il sous un pseudonyme quelconque."

Elle reporta son attention sur l'homme est sans attendre son avis elle sortie une carte pliée et repliée où et pointa un doigts sur une ville plus au nord.

"Voyez vous je ne sais pas ou je me trouve dans l'hulkland (mais ça vous l'avez compris, n'es pas) et j'aimerais me rendre là pour rendre une petite visite a mon ami logan le fermier... "


Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: En route pour une nouvelle vie le Lun 3 Aoû - 19:16

Ben suivit l'échange verbale enre les deux filles avec un certain intérêt (surtout le passage concernant les maitres des lieux: il atachait une importance particulière à connaitre quelles étaient les forces en présence) mais également du dépit.

La plus grande des deux, presque aussi grande que lui d'ailleurs, restait sur la défensive et son agressivité ainsi que son impolitesse commençait à l'irriter. Il y avait quelque chose de troublant chez elle... quelque chose... d'animal.

Amanda Creed a écrit:"Quand à toi mec, je crois que le soleil t’a tapé sur la tête.
Où as-tu vu de bar dans le coin ?
C’est le désert ici…"

Murdock décida de l'ignorer pour l'instant et, tout en gardant un oeil sur elle, reporta son attention sur celle qui possédait deux sabres et qui semblait plus abordable et enclin à la discussion.

Katherine Leblanc a écrit:"Mais je pense qu'un être civilisé tel que vous aura la gentillesse de m'indiquer le lieu précis de notre rencontre insolite et après quoi je serais ravie de vous payer un bas entier d'alcool si vous en avez envie..."
"Voyez vous je ne sais pas ou je me trouve dans l'hulkland (mais ça vous l'avez compris, n'est-ce pas?) et j'aimerais me rendre là pour rendre une petite visite a mon ami logan le fermier... "

Etonnant! Autant l'une était on ne peut plus aggressive, autant l'autre était à la limite de la flatterie; mais il faut avouer que cela n'avait rien de désagréable, surtout que la jeune fille était plutot charmante.

"Désolé, mais ma bécane étant en rade... mon système de navigation l'est aussi. Je ne peux pas nous localiser précisément, mais comme je viens de Paste Pot Creek par la route je suppose que nous sommes dans les canyons de Hulkland, au sud-est de Los Angeles."

Benjamin marqua une courte pause, le temps de déglutir.

"sinon, je meurs de soif... vous n'avez vraiment pas un peu d'eau?"

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: En route pour une nouvelle vie le Ven 14 Aoû - 23:26

La miss avait vraiment le don de m’exaspérer et je me demandais pourquoi je ne les abandonnais pas, en leur tournant le dos et en disparaissant tout simplement. C’est peut être parce que j’avais été élevée dans une tribu où il fallait s’entre aider pour survivre, où on considérait que l’union fait la force.
Hélas ils avaient été tous tuée par ces brutes vertes. Et la rencontre d’individus inconnus dans un endroit hostile n’était pas géniale pour bavarder en paix. Enfin quand je dis bavarder c’est une simple image n’étant pas très portée sur la parlotte.


Désolée que ma manière de parler te dérange ma poule.
Mais dans le coin on à pas le temps de jouer au jeu des politesses ou de je ne sais pas quel truc de bourge des pays civilisés.
Quand à ces choses, elles font très bien ce que je leur demande de faire.
Ils ne sont pas très intelligents c’est un fait mais leurs violence et leur gout pour l’argent les rend encore plus dangereux car ils sont prêt à tout pour gagner.
Ils ce fichent du mal qu’ils font, ils aiment torturer et tuer.
Je suis bien placée pour le savoir car je les ai vus faire.
Il n’y a peut être pas de mouchard ou de technologie, mais ils ont des mutants qui bossent pour eux.
Tu sais…
Du genre…
Visionnaires ou télépathe.
Enfin, une belle bande d’ordures qui ce sont bien planqués.


Elle avait parlée de billets et vue qu’elle n’était pas très futée elle devait certainement en avoir sur elle. Cette fille était malade de dire ça à des inconnus dont elle ne connait ni les intentions ni le passé. J’aurais très bien pu être une voleuse sans état d’âme qui aurait pu lui faire les poches en laissant sa dépouille aux animaux.
Lorsqu’elle rangea ses sabre et ce dirigea vers l’homme je pensais qu’elle en avait enfin finis avec moi et je réajustais mon sac à dos avant de reprendre ma route jusqu’à ce qu’elle parle de mes ongles qu’elle avait vu malgré les précautions que j’avais pris. Je n’avais jamais eu honte de la singularité de mes mains car elles constituaient un des héritages de mon père. Mais la manière dont elle me fit la remarque je ressentais une certaine colère vis à vie de cette fille normale qui ce croyait mieux que tout le monde. C’était facile de jeter au visage des autres des choses tel que la bonne éducation, un corps et une peau soignée, sans parler des vêtements chics qu’elle portait. Elle n’avait certainement jamais du à ce battre pour survivre.


La pouffiasse me demandait mon nom ou un pseudo. Cette question me fit réaliser que je n’avais jamais eu de surnom, ou d’alias qui résumait en un ou deux mot qui j’étais. Sur le coup je songeai que reprendre le pseudonyme de mon père serait une bonne idée car ses frasques avaient certainement du marquer les esprits. Et puis il était assez classe.
Au moment ou j’allais lui donner ce fameux nom elle annonça au type qu’elle cherchait une certain Logan le fermier. L’un des hommes que je cherchais portait ce prénom. Etais-ce une simple coïncidence ? Possible.
A cet instant, la brunette devenait intéressante.

Je viens d’une région proche de San Francisco et il n’y a rien là bas à part des ruines.
Je me dirige vers Sacramento, une belle ville autre fois.
Maintenant c’est plus agricole qu’autre chose.
Un tas de type y louent des terres aux Hulks pour ce faire de l’argent mais ce font avoir, endetter puis tuer par cette famille de dégénérés radioactif.
Si votre Logan est un fermier cherchez-le du côté de Sacramento.
Donc…
Va falloir qu’on ce supporte…


Mon but était de retrouver le frère de mon père, il ce faisait appeler Logan, mais son véritable nom était James Howlett, plus connus sous le pseudonyme de Wolverine. Si je devais faire un bout de chemin avec eux il allait falloir qu’on s’entende et donc qu’ont mettent les choses à plat. Et comme le disait ma grand-mère, l’union fait la force. Il valait mieux être trois face aux Hulks que seule.
L’homme avait soif et j’avais quelques réserves d’eau, je posais donc mon sac à terre et lui tendit une petite gourde en métal froid.

Buvez une à deux gorgées.
Il faut économiser l’eau et marcher la nuit dans ce désert.
Vu votre constitution, vous ne devriez pas voyager sans provisions ici.
Trouver de l’eau à peu près buvable n’est pas facile.
Je m’appelle Amanda Creed, et vous ?


Leur donner le surnom de mon père était peut être une mauvaise idée car Logan et lui n’étaient pas en très bon terme depuis… Quelques décénies.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: En route pour une nouvelle vie le Sam 15 Aoû - 18:44

-Désolé, mais ma bécane étant en rade... mon système de navigation l'est aussi. Je ne peux pas nous localiser précisément, mais comme je viens de Paste Pot Creek par la route je suppose que nous sommes dans les canyons de Hulkland, au sud-est de Los Angeles.

kat rangea sa carte, satisfaite de la réponse de l'homme en rouge, bien qu'elle avais décidée de lui coller aux basque’ dés qu'elle sue qu'il avait une "GPS" sur sa moto. Elle se retourna quand l'autre femme se mit a parler, et de manière (presque) pas agressive ! Kat n'allait pas laisser passer l'occasion de fermer sa bouche (chose très rare, il faut le dire)


-Désolée que ma manière de parler te dérange ma poule. Mais dans le coin on à pas le temps de jouer au jeu des politesses ou de je ne sais pas quel truc de bourge des pays civilisés. Quand à ces choses, elles font très bien ce que je leur demande de faire. Ils ne sont pas très intelligents c’est un fait mais leurs violence et leur goût pour l’argent les rend encore plus dangereux car ils sont prêt à tout pour gagner. Ils ce fichent du mal qu’ils font, ils aiment torturer et tuer. Je suis bien placée pour le savoir car je les ai vus faire. Il n’y a peut être pas de mouchard ou de technologie, mais ils ont des mutants qui bossent pour eux. Tu sais… Du genre… Visionnaires ou télépathe. Enfin, une belle bande d’ordures qui ce sont bien planqués.


alors que la femme faisait une pose dans son discours kat réfléchie à voix basse:

- Mutant ? Mais je croyais qu'on n'en parlait plus depuis le jour M... L’image Alyssa passa devant ses yeux, se qui la fit discrètement sourire... ma fois, ils sont mieux équiper pour la survie que les humains, pas étonnant que j'en entendre parler à nouveau...

Ses yeux glissèrent sur la femme et kat ne put s'empêcher de la comparée à sa connaissence de New Babylone: elles était opposées en touts points, cela étant sûrement dut aux différents milieu où elles ont évoluées. Et kat dut l'admettre, cette inconnue serait bien moins facile à duper d'Alyssa (pas que cette dernière fuse idiote, mais elle était incontestablement moins rude, et moins sur ses gardes que cette femme). La femme reprit:

-Je viens d’une région proche de San Francisco et il n’y a rien là bas à part des ruines. Je me dirige vers Sacramento, une belle ville autre fois. Maintenant c’est plus agricole qu’autre chose. Un tas de type y louent des terres aux Hulks pour ce faire de l’argent mais ce font avoir, endetter puis tuer par cette famille de dégénérés radioactif. Si votre Logan est un fermier cherchez-le du côté de Sacramento. Donc… Va falloir qu’on ce supporte…

* quelle merveilleuse nouvelle, je vais devoir me coltiner cette pecnode encore un bout de temps... bas, cela me fera de la compagne et une distraction non négligeable. Qui plus est, elle semble en savoir plus long que moi sur ce Logan, pas de doute c'est le même homme, il n'y en a pas 35 000 avec un nom pareille*


la femme fit tomber son sac par terre et fouilla à l'intérieur. La française en profita pour observer son chien, toujours coucher au sol, dont le regarde allait tant tôt vers elle, tant tôt vers l'homme en rouge. La jeune fille fut bien obliger de reconnaître que l'animal, bien dressé, avait l'air intelligent... pour une chien... euh non, un loup... enfin, quelque chose entre les deux... drôle de bette...

-Buvez une à deux gorgées. Il faut économiser l’eau et marcher la nuit dans ce désert. Vu votre constitution, vous ne devriez pas voyager sans provisions ici. Trouver de l’eau à peu près buvable n’est pas facile. Je m’appelle Amanda Creed, et vous ?

- Gévaudan...
répondit kat du tac au tac... Enfin tu peux m'appeler Gév. Je peux te tutoyer? Non? parfait.

et kat, comme a son habitude, lui fit son sourire de brave fille, quoi que cette fois, elle y mit quelque chose d'un requin a l'intérieur... sourire de peste manipulatrice.

Cela promettrait d'être amusant.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum