Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[quête d'acquisition MaX] Foire aux Monstres (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

hj : ceci est un exemple de l'utilisation de la Boutique ou de l'obtention d'objets autres dans le RP. Le joueur doit faire son possible pour demander auparavant pour obtenir un objet d'utilité évidente qu'il n'a pas en sa possession de manière logique. Ici, MaX paie les frais de son vol de véhicule. Un objet ne s'obtient pas impunément. Et puis, ces quêtes d'acquisition peuvent être fun... Enjoy!

Un pont aux dimensions titanesques, surplombant un ravin qui s'étend en longueur sur plus d'un millier de miles. Sur ce pont, tel le fier Heimdall, le vigilant au casque à cornes, un gamin toise le monde autour de lui. Pour quelques cents (comprenez, des bricoles à revendre, tout le monde n'a pas ce que les gens du siècle dernier appelaient communément l'argent) il laisse passer les voyageurs d'Est en Ouest et vice-versa. Le mioche semble n'avoir ni parents ni amis, ni domicile pour autant qu'on puisse le savoir. Tous ceux qui le connaissent ne l'ont vu que debout, se tenant sur ce pont comme s'il lui appartenait. Parfois on aura pu voir l'une ou l'autre fourmi se faufilant de sous ses vêtements, non sans un frisson d'angoisse. En effet, le petit Dwight est l'orgueilleux détenteur d'un casque dit de l'Homme-Fourmi. Et ceux qui avaient eu la bonne intuition de regarder dans l'abîme avant de s'en prendre au garçon du péage, avaient pu voir un amoncellement de squelettes humains, et parfois métahumains. Comme tous les nuisibles, Dwight contribuait au bien de la communauté. Il rassemblait sous sa coupe on ne savait combien de fourmis rouges de tout Amerika, mais ce qui était sûr, c'est que personne n'avait survécu pour se plaindre d'en avoir vu une le piquer. Il était commun donc, de penser qu'il évitait à tout Amerika cette plaie que sont les insectes tueurs, en échange d'une taxe de péage pour tous ceux qui passaient par là.

Certains cerveaux à Stark-Fujikawa se doutaient que cela ne durerait pas toujours. Qu'il pouvait se lasser de sa station debout et de ses ambitions simples. C'est pourquoi ils choisirent ce point stratégique pour donner lieu à la célèbre Foire aux Monstres annuelle. Celle-ci se déroulait dans la plus grande tradition du Monster Truck américain. Et nul n'osait demander pourquoi à l'occasion de cet événement, on voyait bien plus de véhicules pratiques et fonctionnels que dans toute une année, alors que 82% d'entre eux finissaient en bouillie au cours de la grande foire.

Un grand type à moustaches faisait office de speaker, dans une grande guitoune située entre deux gradins éphémères, plantée sur une sorte de mirador en kit. Il braillait des publicités et présentait les exposants et concurrents qui venaient se présenter, de sorte que tout et n'importe quel badaud devait être au courant et sentir un peu d'adrénaline dans ses veines. La foule déjà installée sur les gradins était en total fou rire devant une antique Coccinelle qui faisait un numéro comique apprécié chaque année.

Des dizaines de pauvres hères faisaient la queue pour être payée trois ou quatre chandelles à conduire sur le terrain les véhicules qui allaient bientôt être écrasés par tel ou tel autre monstre mécanique. Vêtus de haillons, ils avaient rêvé pendant l'année entière de conduire ces voitures de la mégapole dont le propriétaire d'origine avait dû subir les affres de la Milice de l'Œil Public ou finir dans un camp pour Mutants et marginaux. Derrière le pavillon du recrutement, un type déguisé en homard se fait emmener par des hommes de la sécurité à l'arrière d'une camionnette de chasseur. Difficile de distinguer leurs armes, mais ils ont une confiance en eux digne de macho-men surarmés.

Un véhicule tout-terrain parmi d'autres venait de faire son entrée. Son conducteur n'était plus aux commandes, puisque ses sponsors avaient activé le pilote automatique pour ne pas que son ivrogne de pilote plante la plus grande occasion de l'année.

Voir le profil de l'utilisateur
En chemin, Maxime avait été éjecté de son véhicule qui se pilotait désormais tout seul et avait dû le suivre à pied. Lentement mais surement, il était arrivé, légèrement crevé, bon faut avouer qu'il avait pas dormi de la nuit qui pourtant s'annonçait encore longue. Une fois arrivé au fameux Péage de Dwight, il était très impressionné à la vue des voitures , pourtant son "père" lui avait beaucoup parlé de cet endroit et de cet évènement annuel qu'était la Foire aux Monstres. En effet, tout le métal qui était réuni ici lui aurait permit de monter une armée de robot, seulement feu le Roi Blanc avait trop de respect pour Dwight - racontait-il - et ne l'avait donc jamais fait.

De loin, le Prince des Flammes croyait observait une course de voiture normale, jusqu'à ce qu'il voit un corps sans casque - et sans tête - percuter la grille qui entourait le "circuit", pas longtemps après suivit le véhicule en feu du pilote. En fait, la grille servait à protéger les spectateurs attroupés et apeurés qui d'ailleurs avaient tous parier sur un champion, le pari qui revenait le plus souvent - MaX le déduisit grâce aux hurlements de la foule - était sur cet homme aux cheveux blonds et aux oreilles pointues, un dénommé Jak, accompagné d'une sorte de rat orange, qui changeait de voiture à chaque "round".

Le but de ce circuit était de divertir les badauds et/ou de faire fuir Dwight par le biais de combat de tout terrain gigantesques. Magnifiquement beau tout ça, tout un programme très intéressant....que le mutant allait devoir arrêter s'il voulait repartir avec le buggie qu'on lui avait dérobé - mais qu'il avait d'abord dérobé lui même. C'est pourquoi il sauta par dessus la foule et attrapa le speaker par le col alors que l'actuel maître du ring le fixait droit dans les yeux, une arme puissante à la main.


"Hé, tu sais, j'ai jamais aimé les p'tits teigneux à moustache - comme mon père d'ailleurs et je te dirais qui c'est si t'es sage - alors si tu tiens à ta tête et si tu veux pas finir comme le mec en train de cramer sous les restes de sa bagnole, dis-moi comment je peux récupérer mon buggie !"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Les paroles du pyromane mutant se répandent dans toute l'assistance par l'entremise du micro du speakervoice.

"Hé, tu sais, j'ai jamais aimé les p'tits teigneux à moustache - comme mon père d'ailleurs et je te dirais qui c'est si t'es sage - alors si tu tiens à ta tête et si tu veux pas finir comme le mec en train de cramer sous les restes de sa bagnole, dis-moi comment je peux récupérer mon buggie !"

Le personnage qui ressemble à Jack, du jeu vidéo familier à MaX, Ratchett et Clank, n'est autre qu'Adam Nermani, dont le nom de scène est Adam X. Son métabolisme mi-Shi'ar aux os creux et revêtu d'un minuscule duvet de plume lui permet une agilité unique. Du moins, cette version est un clone de bonne qualité. Il effectue un triple saut périlleux avant, semble planer dans les airs quelques secondes, son arme toujours pointée vers Xavier. D'un revers de la main, il écarte le speaker terrorisé.

Son animal roux, vu de plus près, un chat, entouré de mystérieuses bulles lumineuses, lui rapproche le micro.

"Public. Exprime ton choix. Veux-tu voir ce nouveau prétendant partir sans demander son reste ? "

La frénésie populaire exprime le souhait de voir Maxime concourir dans l'arène.


"C'est bien ce que je pensais. Au champion de choisir le terrain, c'est-à-dire à moi. Et je choisis... La roue de la mort !"

L'assistance, surexcitée, hurle des cris de joie et d'impatience. Pendant ce temps, quatre hommes et une femme équipés d'armes de haute-technologie Stark-Fujikawa se sont rapprochés, prêts à en découdre avec Max. Dwight lui-même, juché sur un essaim de fourmis volantes, surplombe l'ensemble, tel un Watcher.

Voir le profil de l'utilisateur

4 La roue de la Mort ?! le Dim 4 Oct - 10:07

Le speaker était terrorisé et Maxime adorait ça, un sentiment de puissance envahissait son corps, il avait bien fait de venir ici, il allait pouvoir s'amuser avec cet abruti qui ressemblait à Jak et sa peluche enfin son espèce de chat roux. La foule voulait voir le mutant dans l'arène face à ce type, ils allaient être servis et avoir un nouveau champion !

Longuement le jeune homme fixa "Jak" en pensant qu'il ne connaissait même pas son véritable prénom et l'appeler ainsi à cause du dernier jeu de Ratchet et Clank "The Precursor Reborn". Bon jeu, il l'avait fini en trois jours mais c'était un bon jeu. Pour affirmer sa puissance, MaX écarta les bras et fit apparaître un cercle de feu autour du pont, il sourit à l'autre homme et lâcha :


"Bonne chance champion, tu vas en avoir besoin !"

L'adolescent tourna la tête et observa le public en délire, il leva son index et son majeur puis les salua. Il détourna les yeux, il avait remarqué que des hommes et une femme armés s'étaient rapprochés de lui, et le cercle de feu qu'il avait crée, il l'avait crée aussi pour leur montrer sa toute puissance.

Un instant, le prince des flammes pensa qu'il ne saait même pas ce que c'était la roue de la mort mais c'était sans doute le circuit extrêmement dangereux sur lequel il ne restait qu'un pilote encore vivant. Ca allait être marrant, ça allait être spectaculaire, et ça allait lui permettre de regagner rapidement Hulkland.


"Bien, je suis près à donner à ces gens ce qu'il veule, mais avant, je voudrais savoir ton nom, champion."

Et sur ces mots, il offrit sa main à "Jak" pour la kyu serrer.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Alors que le jeune Xavier lui tendait la main, Neramani se saisit de sa casquette et l'enfila à l'envers au sommet de son crâne chevelu. Il siffla son chat qui revint se pelotonner sur son épaule. Puis il tendit une main à son tour. Il rétorqua entre ses dents :

"Adam X#52. Ne refais plus jamais un coup pareil."

Le mouvement de foule se dirigeait résolument vers le circuit éphémère désigné par Adam. Ce dernier restait à côté de Maxime pour lui expliquer ce qui allait se passer maintenant. Seuls parmi la foule, Dwight et les cinq membres de la sécurité restaient autour des deux jeunes mutants.

"Nous allons faire une course légendaire, inspirée du tout premier des Ghost Riders. Du moins, celui dont s'inspire la bande actuelle du même nom."

Il avançait d'un pas apparemment décontracté, entouré donc de la fameuse escorte. Mais ses yeux en disaient tout autrement.

"Seulement huit de mes précédentes incarnations ont réussi à parvenir jusqu'à ce circuit. Et cinq ont survécu."

Le circuit que Maxime découvrit devant lui était une immense arène ovale, entourée bien sûr de gradins métalliques. Le plus clair de la course se déroulait en tours de piste. Chaque tour devait permettre d'augmenter la vitesse.

"... jusqu'au 15ème tour. Là, tu bifurques dans le petit circuit à l'intérieur du grand."

Se présentait alors une série d'obstacles digne d'un cross suicidaire. Finalement, les deux concurrents devaient continuer un troisième plus petit circuit, à contresens l'un de l'autre. Pour finalement se croiser au milieu d'un cercle de feu à peine assez large.

"On recommencera les cercles intérieurs tant qu'il restera plus d'un concurrent en état de conduire."

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime n'avait rien écouter de ce que lui avait dit son prochain adversaire, il avait décroché à a peu près Rider. Ah, ce sacré Blaze, il avait du bol, lui il pouvait se créer une moto de feu, chose que le prince déchu ne pouvait pas faire. Mais MaX au moins pouvait cramer n'importe qui et pas seulement les êtres impurs comme le faisait le Gohst Rider avec ses pseudo-flammes de l'enfer. En tout cas, le circuit avait l'air vachement dangereux et ça plaisait beaucoup au mutant, c'est ce qu'il avait retenu du monologue d'Adam. L'adolescent pausa sa main sur l'épaule de l'X-52 et le dévisagea longuement.

"Adam X-52 ! Intéressant ! C'est vrai ce qu'on raconte sur le 51 ?"

Un jour, il y a de cela environ 1 an, alors que Xavier passait la nuit à Phoenix : un homme était venu dans le motel où il avait l'habitude d'aller. Le petit-fils du père fondateur des X-men sirotait tranquillement un bon cappuccino alcoolisé et il écoutait l'histoire de ce même homme qui était apeuré. Il revenait de l'Aire de Fatalis et il racontait qu'il avait cloné un drôle de type appelé Adam, c'était le projet 51, il devait devenir l'être parfait, mais une mutante que beaucoup appelaient "Reine" ou "Reine Blanche" avait fait tout capoter en ajoutant une substance étrange qu'un de ses scientifiques avait crée ; le clone s'éveilla alors entouré d'une aura noir et massacra la quasi-totalité du personnel avant de s'enfuir. Certains disent qu'il avait fini comme mercenaire du Président, d'autres qu'il était devenu gladiateur et d'autres encore qu'il errait dans Amerika à la recherche de victimes, car lui-même était victime d'une horrible et éternelle soif de sang. Mais, Maxime n'avait jamais eu de version précise sur cette histoire et il aurait aimé avoir la confirmation du successeur de ce clone.

"Moi tu peux m'appeler MaX ou alors Makushimé, c'est ce qui est écrit sur mon fourreau."

Seulement sur le fourreau du prince des flammes, il n'y avait rien à part d'étranges signes venus d'une civilisation aujourd'hui disparue, soit il était fou, soit il comprenait ses signes. Ou alors, c'était les deux. Bref, sans un mot de plus, il s'installa dans le buggie qu'il avait précédemment volé, il fixa une dernière fois le circuit avant de mettre le moteur en route. Avant de rouler, il stoppa la voiture, se rendant compte qu'il avait oublié quelque chose : il enleva sa veste et son pull pour les balancer dans la foule, sur lui il n'avait plus que son T-shirt, un caleçon et un jean.

"A la prochaine émotion forte, je retire le bas !"

Après avoir hurlé il fixa Adam, toujours entouré de cette escorte.

"Allez, roulez jeunesse !"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Adam s'enfonce dans l'habitacle de son véhicule, se coiffe d'un casque gris-brun et jette son pouce en avant comme un champion de Formule 1. L'engin de course qu'il a choisi est large, court, disposant d'ailerons aérodynamique mais un nez assez raide. Bien sûr il a quatre roues motrices, chacune pouvant bouger indépendamment. Lorsqu'il démarre, on croit entendre le tonnerre. Une giclée de boue se répand alors que ses roues s'agitent.

La voiture de course avance bruyamment, puis se place sur la ligne de départ. Le speaker à moustaches lance ses habituels boniments, mais l'excitation est plus que palpable. Des femmes jettent leurs sous-vêtements sur la piste. Des enregistrements sont pris par des robots Stark-Fujikawa couleur sang et or qui iront droit à New Babylon et Doom's Head pour le plus grand plaisir mercantile.

Le chat roux du cascadeur congénital se cache dans le creux de son épaule en sifflant comme une bouilloire surexcitée.

TROIS, DEUX, UUUUUN....

Voir le profil de l'utilisateur

8 1er tour le Lun 26 Oct - 18:38

Le buggie que MaX avait volé était assez complexe malgré sa petite taille, c'était une sorte d'armure roulante. Ainsi si l'accélérateur était bien utilisé, son pilote pourrait doubler n'importe qui. Ceux qui désiraient rouler à une vitesse constante ne pouvaient pas utiliser ce véhicule et sa vitesse de pointe, seul des gens comme le mutant pouvait apprécier ce bolide à sa juste valeur car la vitesse à laquelle il roulait était variable. La seul problématique majeur était l'accélération puissante (le turbo) lors des virages car les dérapages pouvaient s'avérer dramatique, il fallait donc appuyer sur la pédale au bon moment.

TROIS, DEUX, UN...

"On va commencer par y aller pépère, surtout si j'ai 14 tours à faire avant l'épreuve finale."


Le Prince des Flammes sourit en appuyant lentement sur l'accélérateur, une fois arrivé à 50 kilomètres/heure il resta à vitesse constante pendant toute la durée du premier tour qui s'était bien déroulé. A peu près à la moitié de l'ovale, il créa un bouclier de feu autour de sa caisse pour éviter toute attaque ennemie. Pendant le premier trajet, Maxime n'avait pas prêté attention à l'autre, enfin si un peu, pour observer ses mouvements et la façon dont il gérait sa vitesse. Maintenant qu'il avait effectué son tour "d'observation", celui "qui ne comptait pas", l'adolescent allait être sérieux et gagner cette course, pour l'honneur des mutants, pour remercier tous ceux qui l'avaient soutenu depuis le début de sa quête et pour gagner ce véhicule. Il appuya donc sur la pédale de l'accélérateur encore plus fort...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Au même moment, Maxime entend un cri strident. Une voix de femme qui se débat, entourée de deux agresseurs aux voix graveleuses.

Adam quant à lui, entame le premier tour comme s'il possédait le circuit. En fait, sa conduite est parfaite. Il a quasiment été conçu pour cela. Néanmoins les effets de feu et lumière du jeune Xavier le perturbent quelque peu. Il semble être mal à l'aise vis-à-vis du feu et on le comprend !

Voir le profil de l'utilisateur

10 Feu et flammes le Lun 26 Oct - 21:42

Le buggie de Maxime, qui accessoirement s'appelait le Requin des sables, venait de passer les cent kilomètres/heure, il entamait son second tour, il était déterminé à doubler "Jak" qui semblait dominer le terrain. il entrait dans un virage quand il entendit une femme hurlait. En une fraction de secondes, le mutant bondit hors du buggie qui vint se fracasser contre le grillage de métal, celle qui se faisait tabasser, ça devait être une mutante, et de toute façon même si c'était pas une mutante du fait qu'elle avait des problèmes elle devait être différente, et Maxime aidait ceux qui étaient comme lui, différents. Puis bon, ça l'amusait aussi d'emmerder les gros bigboss de ce monde.

"Hé bande de petits cons vous avez pas honte d'embêter une femme ?"

Le Prince du Feu déguéna son katana et le planta dans le torse d'un des deux agresseurs, il le regarda droit dans les yeux, en attendant que ce dernier ne meurt. Soudain, il se rappela qu'il y en avait un deuxième, il s'attendait à ce qu'Adam vienne pour le tabasser comme dans les films d'arts martiaux mais ce ne fût pas le cas, cet abruti restait sur la piste, au moins il était sûr de gagner, à moins que...

"Sale petit clone de m*rd*, tu vas payer ta couardise !"

Le jeune Xavier était vraiment énervé et par la pensée il fit cramer la voiture de son adversaire, au début il avait prévu de se la jouer à peu près fair-play mais là il avait eut comme dirait un imprévu. L'héritier de Magnéto se retourna vers l'autre assaillant, sans se préoccuper du sort du premier, il asséna un coup de sabre à son nouvel ennemi puis se précipita vers la jeune femme couverte de sang.

Cette femme était brune, sa peau était d'un gris métal, l'adolescent la fixa droit dans les yeux puis lui saisit la main.


"Vous allez bien mademoiselle ?"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
à toi d'improviser la suite selon ce canevas : les forces de sécurité te canardent, tu es filmé et enregistré. Tu t'en sors grâce au pouvoir de ta nouvelle amie combiné au tien. Tu parviens à fuir avec le buggy, mais nombre de gens le reconnaîtront (mais surtout à l'Est) comme celui d'un honteux fuyard et mauvais perdant.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Doom's Lair : Epilogue le Mar 27 Oct - 20:10

Voyant le bordel qu'avait crée Maxime, les autorités ne tardèrent pas à tirer dans tous les sens pour avoir ce jeune mutant et la fille qu'il avait sauvé. Mais ce que ce ces êtres stupides, diaboliques et asservis par un gouvernement xénophobe et diabolique ignoraient c'était qu'on avait déjà tiré sur le jeune homme plusieurs fois et qu'à chaque fois il s'en sortait avec la technique du Jedi, c'est-à-dire qu'il faisait tournoyer son sabre pour dévier les balles, il fit donc ça pour la seconde fois en une nuit, mais seulement...

"Ces sales fils de...leur mère ! Ils sont trop nombreux j'y arriverais pas !"

Le Prince des flammes regarda une caméra, il était filmé, et il sourit en voyant cela, il leva son majeur, puis son index et plaça ces derniers juste devant la caméra, tout le monde allait le voir, la sécurité, les dirigeants, les rebelles, et peut-être même les mutants loyaliste, c'était l'occasion rêvée de se faire connaître en direct sur tous les écrans d'Amerika !

"Hello ladies and gentlemen, je suis le fils de Magnéto et je tuerais le tyran de l'Ouest ! Et si vous êtes sage je tuerais même votre abruti de Président !"

Sur ces paroles très philosophiques, l'adolescent eut une idée brillante qui le débarrasserait rapidement, sans trop douleur et en plus de façon artistique, des soldats misérables qui tentaient de le tuer : sur le même principe que le sabre qui dévie les balles, il allait utiliser le métal qui recouvrait le corps de la jeune fille pour dévier un torrent de flammes et brûler toute personne présente dans un rayon d'à peu près...quelques kilomètres ! Par contre pour les dommages collatéraux ce serait dommage, mais c'est un sacrifice acceptable et même nécessaire sur la voie de la réussite !

"Hé...
- Metallicat.
- Ouais, Metallicat, jolie nom au passage, croise les bras !
- Mais, pourquoi faire ?
- Parce que c'est ton destin ! Mais croises les bras en croix si tu veux survivre, merde !
- D'accord."


La jeune femme, apparemment nommée Metallicat, exécuta l'ordre de "Makushimé". Ce dernier rit sarcastiquement en pensant qu'il allait tuer pleins de boy-scouts du gouvernement en faisant ce qu'il allait faire. Il écarta les bras, chargea ses mains de feu, rapprocha ensuite ses bras et les plaça parallèles entre eux et perpendiculaire aux bras de la jeune fille, il jubila avant de relâcher une nuée de flamme qui vinrent pércuter les bras de Métallicat avant de rebondir et se se propager un peu partout dans cette "foire aux monstres". Le paysage n'était plus que désolation et fer en train de brûler, la seule qui avait survécu, à part ceux qui étaient sur les pistes, c'était la fille, et ça allait avec le plan : la laisser pour seule survivante.

"Peuple non-libre d'Amerika ! Contemplez l'oeuvre de M...non, ça ne sonne pas assez bien ! Contemplez la magnifique oeuvre du Dcoteur Xavier !!! Contemplez la tempête de feu ! Bon, maintenant je vais devoir y aller avant que les c***ll*ns qui obéissent à Doom n'arrivent !"

Le jeune Xavier regarda Metallicat qui lui avait demandé de venir avec lui avant de s'effondrer, tellement elle avait été épuisée par l'attaque. Ca n'aurait pas dérangé le mutant d'emmener une "soeur" surtout une soeur aussi belle, mais malheureusement sa vie de terroriste anti-gouvernemental l'avait poussé à trahir tous ceux qui l'avaient aidé et même à les mettre en danger pour survivre, il était condamné à errer seul. Mais plutôt que de laisser cette adolescente ici, il la saisit dans ses bras et la posa à l'arrière du requin des sables qu'il venait de récupérer. Pendant une bonne heure il erra dans l'aire Fatalis à la recherche d'Emma Frost, il lui confia la mutante toujours endormie puis quitta cette contrée pourrie, il avait un rendez-vous avec un homme de marque, un dénommé Fury et il devait se dépêcher d'y aller.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum