Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Shack the coconuts tree [libre]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Shack the coconuts tree [libre] le Sam 10 Oct - 15:17

Journal de bord de Ricj Ons, soldat de l'ombre.
XX/XX/2059 14.07 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.


Cela fait une semaine que je me suis échappé des geôles du Caïd pour partir à la recherche du Bouclier, le nom du terroriste de New Babylon (c'est de moi). Premier arrêt dans ma quête, Hammer Falls, je dois en apprendre plus sur le vendeur de cassettes pornographiques qui m'a parlé de cette affaire. Étant devenu le diner des raptors du Rice-Eccles Stadium, il me serait très difficile de le faire parler.

J'ai réussis à trouver dans le marché noir quelques vendeurs et acheteurs qui le connaissaient. Malheureusement, ils ont plus peur du Caïd que de moi. Je vais devoir secouer un peu le cocotier en espérant que quelque chose d'intéressant tombe. Je vais faire passer une rumeur qui devrait faire sortir le Bouclier de son bois.

____________________________________________________________________________________________________

"Vous savez, il paraitrai que le Caïd vient de se procurer un objet de l'ancien temps. Un bouclier aux couleurs d'un certains héros qu'il devrait le montrer à tout le monde dans l'arène le jour de l'anniversaire de son règne. Vous devriez en profiter pour vendre des effigies de ce 'héros'."



Dernière édition par Ricj Ons le Sam 10 Oct - 16:54, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Sam 10 Oct - 16:46

Un homme voûté, apparemment enveloppé pour sa taille et son visage quelque peu tanné et émacié, se déplaçait sans grâce dans les rues de Hammer Falls. Toutes sortes d'échoppes tenues par des unijambistes et des vieux barbus, frappées aux armes de tel ou tel autre gang de malfrats bien-portants, l'entouraient et attiraient son attention. Il lançait des regards vifs et perçants dans chaque bâtiment, et quand il avait un angle dégagé, dans les étages et aux arrières-boutiques. Il semblait chercher quelque chose, ou quelqu'un. Son œil inquisiteur était la seule chose qui semblaient vraiment animée chez lui. Son pas état machinal, et tout son corps ne se mouvait que pour avancer sa mystérieuse recherche. C'était habituellement l'attitude du mari qui cherchait sa concubine, aussi la plupart évitaient de chercher à l'aborder. Il avait l'air armé pour punir la volage compagne, et c'était après tout son problème, tant que la femme en question ne s'était pas acoquinée avec votre patron. Visiblement, certains crurent reconnaître l'époux d'une conquête de leur boss, car un petit groupe de tatoués vint se présenter à l'homme au pas rapide.
L'un était maigre mais visiblement musclé, étant torse nu ; un autre, noir de peau, avait des tatouages bigarrés qui sortaient de son col de chemise ; deux types à peu près semblables, de bonne carrure, un blond et un roux, les accompagnaient. Le rouquin s'adressa d'une voix enrouée à son camarade à tête blonde :

"Hé Vin, tu crois pas que ce gars ferait mieux de se mêler de ses affaires ?"

"Ecoute, mon gars, tu as entendu ce que mon pote Andres vint de te su-de-gérer."

"Ouais, barre ta face de là, vieille croûte."

Eddy se rapprocha du premier à avoir parlé, on eut un instant l'impression qu'il l'enveloppait dans son manteau, puis l'importun tomba d'un coup, avec une giclée de sang. Il écarta brièvement son habit pour trancher dans la peau des deux acolytes de part et d'autre. Le Black eut assez de bon sens pour se tirer à toute vitesse. Ces mecs-là ne connaissaient en rien Edwyn Toomes. Ils n'avaient aucune idée de ce qu'il avait été capable de sacrifier pour survivre. Il ne demandait qu'à vivre tranquille. Ne pas être énervé, ennuyé, utilisé par quelqu'un d'autre. Ne pas être poussé à ressentir des sentiments. Ne pas être assimilé à un système auto-broyeur. Mais hélas, sur cette terre aride, il n'existe rien de la sorte. Cultiver la terre était un sacerdoce et une peine perdue d'avance. Vivre honnêtement, c'était tout simplement impossible. Et Edwyn n'avait pas la prétention de vivre au-dessus de la masse. Lorsqu'il regardait quelqu'un de haut, ce n'était que pour faire ripaille de ses possessions. Sa survie était à ce coût. Il n'était pas assez fou pour vouloir une place au soleil. Rien n'est jamais éternel, encore moins le pouvoir. Seule la vie avait du prix, une valeur qui pouvait être conservée contre vents et marées.

Mais même son monde d'isolation devenait de plus en plus dangereux. La solitude était surévaluée. Il mourrait seul, ou détruit par des êtres de plus en plus dangereux à cause de luttes de pouvoirs dans lesquelles il n'avait rien à voir. Seule, la survie l'intéressait. Il était prêt à aller loin pour prolonger son espérance de vie. Mieux, sa nouvelle connaissance, le soi-disant Nick Fury, se montrait décidé à lui en donner les moyens, en se battant pour des valeurs d'avant le règne des ténèbres. Mais tout ce qu'il avait à faire, c'était de trouver l'homme aux yeux lumineux. Cet escroc qui lui avait coûté un bon plan à Fisk Lake City s'avérait bien plus puissant. Il inspirait quelque chose, et cela, Toomes en avait eu confirmation alors qu'il chassait le vieux Thomas. Quelque chose existait, une force d'inspiration et de puissance, et le nommé Ike en avait à revendre. Fury avait réussi à persuader qu'il y avait un lien entre cet homme et l'héritage de jouvence de son grand-père. Apparemment, Adrian Toomes avait été dans sa vie un vampire d'énergie humaine. Mais le lien s'arrêtait là avec Ikaris et les Eternels. Seulement Edwyn ne pouvait pas en rester pour quitte à ce sujet, et ne pouvait s'empêcher d'être fasciné par celui qui devenait un des bras droits du Caïd.

Ceux qui recherchent les héros se rendent à Hammer Falls. Ces insensés, possédés par cette folie de croire, manipulés par l'Église de Thor, se rendent à la nouvelle Jérusalem d'Amérika et dépensent tout leur argent dans les échoppes de criminels et profiteurs. Lorsqu'ils rentrent chez eux, chargés de badges des Quatre Fantastiks ou de pendentifs de marteau en fer fondu, ils ne réalisent même plus qu'ils n'ont pas obtenu ce qu'ils cherchaient, et continuent de prier bêtement en conservant une espérance formatée et non fondée, trop pris qu'ils sont par la peur de l'apocalypse. Le vieux Toomes entre dans les premiers quartiers extérieurs voués aux pélerins. Autrement dit, les boutiques de souvenirs de héros du passé, et les moins chères. Plus on est proche du Marteau, plus les magasins de peccadille sont à des prix exorbitants.

Mais en y réfléchissant bien, malgré cette aura qui fait si grande impression, celui que Toomes recherche est loin d'être un héros. Il travaille désormais pour le service royal du Caïd et s'emploie à casser des genoux, ou donner des ordres pour. Mais le petit-fils du Vautour lui-même n'était-il pas un criminel à la petite semaine ? Comme tous les indépendants, il affectait n'en prendre qu'à sa tête. Et il ressentait un étrange sentiment de sécurité. Il sentait la présence sous-jacente de Fury. Néanmoins, il avait des doutes sur la discrétion de son commanditaire, et Hammer Falls semblait plus stratégique que Fisk Lake City et son Rice-Eccles Stadium. Le Caïd maîtrisait parfaitement sa propre cité grâce aux jeux violents de son cirque criminel. Mais la ville au Marteau tenait grâce à la superstition et au contrôle implacable dû à la violence d'arrière-cour menée par le Roi du Crime envers tous les commerçants. Le commerce de l'espoir le rendait plein aux as, et tout bon citoyen de New Babylon venait au moins une fois dans sa vie prier devant le Marteau et consommer comme personne. Une ressource aussi puissante et douée de la même magie nostalgique qui anime ces lieux devrait forcément être déployée pour asseoir cette autorité. Chacun sait que la seule apparition publique du Caïd est lorsqu'il présente des exécutions ou des combats à mort dans le Stadium de Fisk Lake City. Il n'est pas connu pour quitter sa ville, donc fatalement ses lieutenants doivent se relayer. Ici à Clown Town, un gus comme Ike est nettement plus efficace qu'un porte-flingue. Surtout si le gros veut l'éloigner au cas où il mènerait une mutinerie.

Si Toomes donnait toute son attention à jeter un œil partout où un gangster pouvait être en train de faire son numéro à un vendeur apeuré, il n'avait pas besoin de faire beaucoup plus que laisser traîner ses oreilles, surtout dans les quartiers qu'il venait de traverser. A Hammer Falls, il n'y avait pas tellement de rumeur sur l'homme au regard d'or. Mais plutôt des discussions sur celui que seul Edwyn pouvait reconnaître comme son supérieur de fortune. Et son arrivée dans le quartier des touristes confirmait l'espoir que les gogos mettaient dans un certain bouclier. Le problème de cette époque, c'est que plus personne n'avait une version sûre de ces héros perdus depuis un demi-siècle. Colonel America, disaient certains. Le Super-Patriot, vendaient d'autres ; et nombre d'autres noms. Nomad, Bucky, Josiah X, Général Nuke... Probablement aucun n'était le véritable nom du personnage qui avait porté ce bouclier.

D'un seul coup d'œil, Toomes remarqua dans la foule l'homme qui ressemblait à Fury. C'était même plutôt un jeune garçon, et sa manière de se déplacer était bizarre pour l'œil aiguisé de notre rapace chauve. Comme s'il marchait en apesanteur. Edwyn n'avait jamais vu quelqu'un être aussi peu tenu par la gravité, de manière décelable mais vraiment difficile à confirmer. Il se dit que c'était peut-être un artiste urbain, mais apparemment pas en activité. Il ne jouait pas les acteurs de rue ou les statues vivantes. Edwyn aurait peut-être une occasion d'en apprendre un peu sur l'homme avec qui il travaillait pour le moment. Car, il en était sûr, ce Mutant ou être atypique jouait le rôle de M. Fury.

"Hé, petit, combien pour ton numéro de performance ?"

Le vieux charognard, en armure sous son grand manteau, avait hélé le jeune homme qui portait un cache-œil. Il s'attendait à un petit spectacle sur le thème de celui qui avait été Nick Fury à l'époque connue par Ike. Car c'était sûr, Ike avait connu un Nick Fury avant d'être ici. Et il était possible que cette époque ait été celle du vieil Adrian, celle exploitée par le Caïd et ses marchands du temple.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Sam 10 Oct - 20:03

Le kree au bandeau et au barreau de chaise... non, non vraiment, un vrai barreau de chaise qu'il a lui même arraché d'une pauvre chaise qui n'avait rien fait de mal... c'est ça la société Amerikaine. Pour en revenir au soldat, il possédait un excellent sens tactique, une grande dextérité mais ses compétences en argot humain était... limité, très limité. Bah l'important, c'est qu'il ne se rende pas compte à quel point il est ridicule avec ce morceau de bois et espérons que tout le monde pense que ça fait partie de son costume de scène... même si pour Ricj ce n'est pas un costume d'acteur. Ça fait quand même beaucoup de '...', non ? ...

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.10 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Je viens de rencontrer un vieil homme, il me rappelle quelqu'un. Note pour moi-même : Penser à retrouver le cristal de connaissances histoire super-humaine. Il semble me considérer comme quelqu'un de trop jeune, ma nature kree me commande d'accélérer son processus de fin de vie mais en tant qu'agent d'élite du SHIELD, je me dois de calmer mes ardeurs.*

"Pour 2$, je vous fais Nick Fury agent du SHIELD, 5$ Nick Fury directeur du SHIELD et 10$ Nick Fury jeune soldat pendant la guerre de 1739-1754."


Ricj avait décidé de jouer le jeu, de l'amener à le faire parler voir l'amener dans un coin sombre pour lui faire ravaler son insulte.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Dim 11 Oct - 16:36

Apparemment, Edwyn avait bien saisi, et le jeune homme était bien un acteur de rue. Donc Nick Fury devait avoir vécu parmi ces personnages bigarrés de l'ère héroïque. Quoique, un type un peu plus loin faisait une statue de Sherlock Holmes, et Edwyn était presque sûr que ce personnage était plus ancien. Il fouilla au fond de sa poche, il avait encore des billets verts, mais il préférait les garder pour un collectionneur ou quelque chose de ce genre, quelqu'un qui lui en donnerait beaucoup. Aussi, il farfouilla encore un peu, et trouva un œil du LMD, qui n'avait pas pu servir pour l'entretien de son propre matériel de Vautour. Bien qu'il ignorât ce que l'objet pouvait faire, il sentait que celui-ci pouvait avoir de la valeur, surtout si le gamin était un passionné.

"Tiens, ça fera bien deux dollars."


Il présentait sa main, sortie de son large manteau aux manches découpées. Quelques tranchants de plumes dépassaient, du même vert que ses gants isolés. Le globe oculaire cybernétique roulait doucement dans la paume du vieux chauve, une petite lueur rouge dansante sur le côté. Il nota bien que Nick Fury avait été directeur du SHIELD - un organe gouvernemental aujourd'hui contrôlé par le couple présidentiel et leurs hordes fascistes. Lorsqu'il avait entendu ces mots, ses lèvres avaient tressailli. Il allait regarder la représentation avec grand intérêt. Si l'homme qui utilisait un robot à l'effigie de Nick Fury lui avait menti à propos de New Babylone, nul doute que le Vautour prendrait la poudre d'escampette.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Dim 11 Oct - 19:44

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.12 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Le vieil homme veut me payer avec un objet électronique. C'est un œil de robot avec un peu de matériel, je pourrais sûrement l'utiliser comme caméra alors je le prends et puis je ne fais pas ça pour l'argent*

Ricj attrapa l'oeil, le tourna et le retourna devant les siens, il ne voulait pas avoir l'air de l'accepter trop facilement. Puis quand il eu finit de l'examiner sous toute ses coutures, il se paya le luxe de chuchoter :

"Deux dollars, oui... voir beaucoup plus."

Puis il l'enfouit vite au fond de sa poche comme le pirate enfouit un précieux, très précieux trésor. Puis il attrapa le grand couteau qu'il avait réussit à extorquer pendant sa première semaine de nickfurisme et commença à improviser.


"Journal de bord de Nick Fury, agent du SHIELD.
Date : Inconnue. Heure : Inconnue. Lieu : Inconnue.
Je viens d'arriver dans un camps de réfugiés ou dans une version alternative de Jérusalem. Je ne sais même pas si je suis sur Terre, je vais devoir trouver un moyen de communiquer avec l'héliporteur. Mais si e ne réussit jamais à rejoindre mon monde, il me faudra d'abord trouver d'autres armes. fin de l'entrée
"

Nick s'approcha alors du vieil homme et le regarda comme si ce n'était pas la première fois qu'il le regardait, comme si le fait de jouer un Nick Fury édulcoré par la propagande kree lui permettait de se souvenir plus facilement de l'histoire super-humaine de son cristal de connaissances(TM).

"On se connait, non ? Vous n'avez pas de parenté avec un certain Adri Un, un oiseau de mauvais augure ?"


Franchement, pour deux dollars, Ricj faisait beaucoup, un vrai spectacle interactif.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 27 Oct - 10:49

L'acteur qui jouait maintenant Nick Fury parlait avec des références que Toomes ne maîtrisait pas. Il ignorait ce qu'était Jérusalem, se demandant si ce n'était pas sur une autre planète. D'ailleurs, même en culture Thorite, il n'y connaissait pas grand-chose. Eddy n'était pas du genre à faire du catéchisme. En revanche il touchait un peu en mécanique, appelons ça une déformation professionnelle, et du coup, l'héliporteur était une notion qui lui parlait plutôt. Il se demanda d'ailleurs s'il n'avait pas déjà entendu cela à New Babylon, à l'époque où il s'était fait exploiter par le SHIELD. L'idée qu'il s'en faisait mentalement correspondait à une sorte de poulie à crochet, portée par un rotor à hélices. Enfin, quelque chose de bien moche dans laquelle il voyait bien ce cher Fury.

Alors que le spectacle suivait son cours, des hommes, des femmes et des figures voilées de noir se rapprochaient pour voir et écouter. Toomes tourna ses regards de gauche et de droite, pour remarquer qu'il était encerclé par le public. Ce moment d'inattention lui fit rater les gestes théâtraux qui accompagnèrent l'apostrophe du Fury comédien.

"On se connait, non ? Vous n'avez pas de parenté avec un certain Adri Un, un oiseau de mauvais augure ?"

Croyant dur comme fer que l'autre avait interrompu la représentation pour s'adresser à lui, Ed se sentit quelque peu acculé et gêné. Il ne souhaitait pas discuter de cela en public. D'ailleurs, il ne souhaitait pas en parler du tout. L'autre semblait baragouiner des choses sur son grand-père avec un accent pour le moins étrange et étranger.

"Non, non, pas du tout. Vous devez vous tromper."

Son front plissé et ses yeux écarquillés furent scrutés par de nombreuses personnes dans l'audience, qui crurent plus ou moins qu'il faisait partie du spectacle. Finalement, sa curiosité l'emporta.

"Vous voulez dire, Adrian ?"

Cette fois, tous étaient sûrs qu'il était un de ces personnages comiques et secondaires qui faisaient semblant de participer à l'auditoire. Il crut le réaliser et s'adjoignit franchement à la scène :

"Voui, c'est moi ! Alors ! Surpris !"

Il sauta de manière un peu trop expressive, peut-être, vu son âge et sa corpulence, mais comme à l'habitude le harnais prenait toute la charge. Il n'avait jamais trop vu d'expression scénique, à part des danseuses aguichantes dans des saloons pas très reluisants. Son jeu devait être plus mauvais encore que celui du gamin des rues.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 27 Oct - 12:29

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.17 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Adrien, un super-vilain de seconde zone mais un super-vilain. En tant que dernier véritable super-flic, c'est à moi de m'en occuper mais avec tant de monde autour de moi, il va falloir la jouer serrer.*

Ricj se rapprocha alors de la foule et lui murmura d'un air entendu et assez fort pour que tout le monde l'entends.

"Je vais le prendre à revers, occupez-le." dit-il avec un fort clin d'œil avec le gauche avant de remarquer que cela ne se voyait pas à travers son bandeau.

Il voulait que la capture du Vautour se confonde avec le spectacle pour ne pas faire de vagues. Il était encore recherché par le pouvoir en place pour vol d'un bien précieux, lui. Puis il commença à contourner le vieil homme, son couteau à la main, tel un prédateur prêt à fondre sur sa proie. Ce qu'il fît quand il se retrouva à peu près derrière sa cible. Il ne s'y connaissait pas trop en techniques de combat d'espion du SHIELD mais sa grande maitrise de l'art ancestral Kree du combat devrait lui suffir

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 27 Oct - 14:45

Edwyn ne comprenait pas bien ce que le personnage de Fury voulait du Vautour, mais en tout cas il n'en pensait pas moins ! En un instant, il s'était fait du public un complice collectif dans un combat de dupes face à Edwyn qui venait d'entrer en scène. Bien sûr il avait entendu le chuchotis, mais il ne sut pas comment y réagir. Apparemment, pensait-il, toujours analyste malgré les événements, Fury n'était pas un allié du Vautour. Avait-il été un ennemi des super-vilains, ou encore, l'un d'entre eux qui avait trahi Adrian ? Edwyn ne le savait pas, mais il n'arrivait pas à trouver les mots pour faire parler l'autre l'air de rien durant la saynète.

Il forma un cercle avec ses lèvres, pour se donner un air étonné. Puis il fit mine de prendre son élan, et envoya ses mains comme des serres autour du visage du Nick Fury d'opérette. Il tâcha de mimer l'acte de le vampiriser...

"Tu n'aurais pas une perruque de côté pour que j'aie l'air rajeuni ?" chuchota-t-il à l'attention du petit acteur de rue.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 27 Oct - 18:56

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.20 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Le plan semble même fonctionner sur la cible, elle ne se doute pas que je vais réellement l'appréhender. Il me sera peut-être inutile de faire couler le sang.*

Ricj frappa Edwyn au visage avec la même main qui tenait le couteau militaire, se servant d'une partie la garde pour faire encore plus mal et le faire saigner, inutile donc essentiel. Puis mimant d'inspecter le visage du Vautour pour vérifier son identité et voir si le coup avait suffit pour l'assommer, il s'approcha de l'oreille de l'oiseau et chuchota.

"J'ai la force de t'écraser le crâne alors suis moi sans faire de scandale."

Ricj était un grand militaire mais il n'avait pas beaucoup de suite dans les idées en voulant raisonner sa cible.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mer 28 Oct - 11:57

Edwyn n'avait pas eu la prétention de se considérer comme plus qu'un looser complet. C'était un travail difficile qu'il avait eu à faire sur sa personnalité il y a de cela quarante ans. Il s'était tenu éloigné de la société et de ses mondanités. Mais Fury avait réveillé le loup qui dort. Eddy était prêt à se relancer comme un jeune chien hargneux dans la vie. Excepté... Vous savez, qu'il avait la cinquantaine passée. Mais, ce n'était qu'un détail. Sauf, bien sûr, lorsqu'un minable artiste de rue commence à vous défoncer le crâne avec un couteau contondant. Cette fois, le harnais ne pouvait rien pour lui. La douleur l'envahit comme une giclée de sang. Le temps sembla s'arrêter pour la vieille carne Toomes. Autour de lui, une assemblée mi-hilare, mi-médusée. Ses yeux exorbités dénués de sourcils mirent une seconde qui dura une éternité à s'injecter de sang. Les plumes tranchantes de l'armure semblèrent déchirer ses vêtements au ralenti. Il ne voyait plus qu'un écran rouge dans un monde qui bougeait trop vite pour lui.

"Aaaaaïe-eeee !"

Il n'avait aucun moyen d'estimer le temps qu'il mit à sauter de nouveau sur son agresseur. Cette fois, il ne se laisserait pas raisonner. En revanche, il était possible qu'il se laisse tuer. Sa rage était folle, mais il était blessé au crâne, non entraîné au combat à la loyale, et usé par les années. Néanmoins, son harnais lui donnait une force hors des normes humaines, et même de la normale Kree pour un soldat athlétique. Si il parvenait ne serait-ce qu'à toucher son ennemi, le coup laisserait des traces. Mais, Edwyn Toomes ne se posait pas la question. Il était comme un chien à qui on venait de couper l'oreille sans crier gare.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mer 28 Oct - 20:02

Ca faisait deux jours que Maxime avait quitté Doom's Lair. Il avait franchi les Midlands et était passé par le Royaume du Caïd. Avec le Requin des sables, le jeune homme aurait pu arriver plus vite mais il ne s'était pas pressé et s'était reposé un peu à Phoenix. Maintenant, avant d'aller en Hulkland, il devait remettre de l'essence, il faut avouer que ce dernier avait une fâcheuse tendance à brûler les réserves. Néanmoins, il avait pris trop de retard avec cette Foire aux Monstres et il ne pourrait pas aller saluer ce bon vieux Caïd, pourtant il lui aurait bien montrer qu'il était encore en en vie. Mais, Fury devait l'attendre depuis un moment déjà et le mutant ne pouvait pas s'attarder dans ce royaume qui serait le sien dans quelques semaines.

Le jeune Xavier se gara à côté d'une pompe et descendit de sa voiture, pendant qu'il remplissait cette saloperie qui s'épuisait trop vite, le Docteur entendait du bruit, comme des rires de badauds qui observaient un spectacle. C'était peu courant dans Hammer Falls qui était d'habitude aussi calme que le tombeau d'un dieu occidental. L'otaku ne voulait pas se mêler de ça, il ne voulait pas se faire remarquer ou du moins il n'en avait pas le temps. Seulement, par réflexe, l'adolescent leva les yeux aperçu ce vieux Nick en train de tabasser un vieillard. Ainsi Fury était là ? Mais pourquoi ? Il devait attendre Xavier en Hulkland normalement ! Il se rapprocha, bousculant les gens présents dans la foule, il dévisagea le terroriste en qu'il n'avait aucune confiance, car en plus d'être un terroriste, c'était un humain ne l'oublions pas ! Mais ce qui inquiétait le plus le garçon de feu c'était que cet homme ait pu prendre l'apparence de Fury, sans pour autant être lui.

Pour vérifier que l'homme qui se tenait en face de lui était bien le même que celui qu'il avait rencontré deux jours plus tôt, le prince de feu sortit un genre de boussole qui montrait une direction complètement opposée à celle de "Fury". Cette boussole n'indiquait pas le nord, elle n'indiquait pas non plus la chose qu'on désirait le plus au monde, c'était juste une invention de Maxime basée sur un modèle utilisé par un terroriste se faisant passer pour un mutant il y a de cela 50 ans, un dénommé Spider-Boy ou un truc comme ça. Bref, tout ça pour dire que le petit-fils de Charles X - et pas Charles 10 - avait placé un émetteur dans son casque et la boussole qu'il tenait repérait l'émetteur.

MaX arriva donc à la conclusion que ce n'était pas le vrai Fury devant lui. Il se rapprocha lentement avec un sourire machiavélique des deux combattants, poussa l'imposteur , restant seul devant l'espèce d'animal enragé, il déguéna son sabre, déterminé à s'éloigner du volatile. Le presque majeur mais pas encore fit mine de reculer pour se rapprocher discrètement de l'imposteur, espérant que l'oiseau ne ferait rienIl bondit sur le faux Fury, il plaqua ensuite son sabre contre la gorge de cet homme tout en faisant chauffer sa main gauche..


"Salut Noenoeil ! Il est où le vrai Fury ?! Réponds ou je te décapites ! Tu sais, un faux mouvement, c'est tellement facile !"

En effet, le garçon de feu était quelqu'un de très paranoïaque, et étrangement cette attitude fût applaudie par la foule, le jeune ne comprenait pas trop pourquoi, puis il se tourna vers le chauve, il ne l'avait pas oublier ce visage, c'était l'homme de la cellule, pas Ike, l'autre.

"Quant à toi, Crâne d'Oeuf ! Tu croyais que je t'avais oublié hein ? T'aurais jamais dû abîmer ma montre en or ! Néanmoins je te propose une trève afin qu'on se débarasse de notre ennemi commun !"

De nouveau des rires, puis des applaudissements.



Dernière édition par Maxime Xavier le Jeu 29 Oct - 20:57, édité 1 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Jeu 29 Oct - 19:16

[se passe soit avant soit après le topic avec le docteur, on verra]

Au moment même dans un lieu secret d'Hammer Falls, un homme de main du mafieux local boit un des dernières bouteille de vodka qui lui rappelle les cimes enneigés de son passé divin. Tel un ours dans sa caverne, bien mal avisé celui qui viendrai le déranger. Malheureusement Hammer Falls regorge de fous et de suicidaires comme ses trois surhumains qui ont décidé de faire un spectacle/combat de rue non-autorisé, ce n'est pour autant pas dur d'avoir une autorisation, 90% des bénéfices. Et Druikaris a plusieurs fonctions dont celle de racketter les petits commerçants d'Hammer.

Druig n'avait pas remarqué que l'un des contrevenants était recherché pour une somme rondelette sinon il serait entré dans la melée pour les calmer tout les trois mais il préféra rester spectateur et de prendre celui qui survivra. Ou si le combat durait trop longtemps, les incinérer tout les trois.

Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-eq.actifforum.com

13 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Ven 30 Oct - 2:11

HJ :
Système à tour de jeux : 1) Ricj - 2) Max - 3) Ed - 4) Ike
Je rappelle que le sujet est toujours libre. Tout participant supplémentaire peut s'insérer quand il le juge opportun. Il s'ajoutera alors dans les tours de jeu après le même après qui il a joué la première fois.

Je signale que Toomes porte son armure sous ses vêtements désormais déchirés, et que chacun des autres participants sont des combattants entraînés par des professionnels.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Ven 30 Oct - 13:29

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.22 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Un élément extérieur vient de m'attaquer, il faut le hum je ne me rappelles plus du mot en humain, tuer ?*

Ricj profita de l'attention portée par Max au Vautour pour se jeter, à la paysan, sur lui comme un fou. Il l'attrapa par la ceinture et le projeta par terre de toute sa rage et sa force. Puis il écrasa le poignet de la main qui tenait le sabre tandis qu'avec la main opposée, il retenait la tête du mutant au sol.

"Lâche ton sabre si tu veux garder ta main." invectiva Nicf Ury.

Voir le profil de l'utilisateur

15 La flamme de Furie le Ven 30 Oct - 14:20

Merde, Maxime aurait jamais dû tourner le dos à son ennemi principal, c'est pourtant l'un des principes fondamentaux que respectent les grands combattants ! Voilà, il ne l''avait pas respecté et maintenant il était là, étalé sur le sol et maintenu par un gars qui se cachait derrière un nom qui n'était pas vraiment le sien. En observant la scène dans son rôle de victime le jeune mutant ne put contenir un rire, quel naïveté chez cet homme, il croyait vraiment que Maxime n'avait pas de roue de secours ? Pathétique, non ce n'était pas pathétique car ça n'attirait aucune pitié de la part du Docteur X, c'était juste minable.

Rapidement, MaX chercha quelque chose, juste un objet, un banal objet placé sur l'imposteur. Ca y est, il avait trouvé. En jubilant il fixa "Fury" dans l'oeil et hurla sous les applaudissements des gueux attroupés :


Et toi Noenoeil tu devrais enlever ton bandeau si tu veux pas cramer !"


Le bandeau de l'agresseur de Maxime avait commencé à brûler, il se demandait si quelqu'un comprendrait que c'est son don qui fait ça.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

16 Hurt and furious le Ven 30 Oct - 14:46

Aveuglé par le sang et la rage, le charognard fonçait sur sa cible, sans avoir pu voir qu'il était attaqué par un autre. Ses oreilles bourdonnaient de fureur. Il n'entendit pas l'ancien prisonnier lui parler, mais son manque de gratitude n'allait pas manquer de le mettre en boule, à condition qu'il se calme, ou encore qu'il sorte entier de cette escarmouche. Ses gants dotés de griffes métalliques vinrent tailler la chair de Ricj et Max sans distinction. Ses glandes lacrymales sécrétaient suffisamment pour éclaircir légèrement son champ de vision. Et tandis que sur son visage les larmes se mêlaient au sang, il vit le Mutant qui l'avait laissé dépouillé qui était dans un combat de chiffonnier avec le faux Nick. Ce que ce type venait faire, il n'en avait aucune idée, mais s'il tenait à entrer dans la mêlée qui se préparait, il n'allait pas être déçu. Les forces d'Eddy étaient décuplées par sa frustration et son esprit de revanche. Il envoya voler de part et d'autre ses ailes denses et acérées, capable d'assommer un homme ou pire, de trancher net dans la chair. Il aurait été surpris d'apprendre que ce jour-là, il avait même poussé des cris stridents tandis qu'il s'acharnait sur les deux autres.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Sam 31 Oct - 18:52

Les trois malfrats commençaient à être un peu trop bruyant et violent pour la sérénité de l'éternel au cœur de glace. Il allait devoir sévir et en enfermer un ou deux, le troisième aura le rôle de la victime collatérale. Druig mit son poignet droit dans sa main gauche et mima avec deux doigts une révolver qu'il pointa en direction du trio de choc. Ses deux doigts se mirent alors à briller prêt à décocher une rafale pouvant en tuer un, peut-être deux mais sûrement pas les trois.

"En deux coups, j"estropies les trois cons."

Il ferma l'œil gauche et commença à viser le crâne décharné du Vautour, il avait encore quelques rancœurs à son sujet et il n'avait rien contre l'inconnue aux cheveux d'argent tandis que son côté Ike l'empêchait de prendre Max en traitre. L'énergie cosmique se concentra alors au bout de son index droit en une petite bille d'énergie rouge, il n'avait pas encore récupérer ses pouvoirs de contrôle de la matière mais il réussissait à changer la couleur des rafales lancées par le corps d'Ikaris.

Quand tout à coup, un homme de main du caïd apparu aux côté du lieutenant et tira en l'air avec sa kalajnikov ce qui déconcentra et fit bouger la main de l'éternel déviant la rafale d'énergie frappant de manière courber le dos d'un des passants le projetant sur les trois.

Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-eq.actifforum.com

18 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Sam 31 Oct - 19:13

Ricj arracha son bandeau en feu et le jeta par terre pour ne pas perdre véritablement son œil. Sans le bandeau, il voyait mieux mais son jolie costume de Nick Fury n'avait plus aucun sens. Grâce à cette faute de goùt, il réussit à faire un petit saut en arrière pour éviter les lames d'Edwyn qui réussirent à déchirer son haut. Avant de se prendre un hammerfallsien sur le dos, hammerfallsien qu'il jeta, grace à sa force kree, dans la direction de ses deux adversaires.

*Journal de bord de Ricj Ons, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.22 heure de Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls.

Je suggère un repli, un surhumain belliqueux projetant des rafales mortelles joue à la chasse au canard dans les rue de la ville du marteau. Tentons l'approche formation de groupe de survie, je pourrais toujours les faire parler plus tard.*

"Je suggère un repli, un surhumain belliqueux projetant des rafales mortelles joue à la chasse au canard dans les rue de la ville du marteau. Tent... allons-y !"

Nicf se jeta dans la foule qui commençait à paniquer à cause de l'attaque de Druig.

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Dim 1 Nov - 12:10

Ne comprenant pas trop le saut en arrière de son adversaire Maxime se releva car il n'y avait plus rien pour le maintenir au sol. Il n'aurait pas dû, les lames du rapaces vinrent le frapper au visage, du sang coulait du côté droit, ça faisait comme une balafre de guerre, sauf que le mutant n'avait encore connu aucune guerre, et puis bon c'était pas si grave, c'est qu'un visage, ça repousse !
Spoiler:
quelle naïveté Laughing


Le mutant aurait bien cramer l'armure du Vautour, il allait le faire mais hésita car ç'aurait été déloyale pour ce vieil homme atteint de calvitie. Ce moment d'hésitation lui valut de se prendre un HammerFallsien lancé avec une telle rage que le jeune homme cracha du sang. Vraiment pas de bol aujourd'hui, et en plus le faux Fury s'échappait. Il commença à le poursuivre tout en scrutant la ville pour voir si quelque chose ou quelqu'un ne pourrait pas l'aider.


"Reviens là sale imposteur, je vais te..."

Quand soudain en regardant dans un lieu étrange, à quelques mètres du lieu de la bataille, le Docteur Xavier aperçut un homme assez grand, blond, avec des yeux rouges et une barbe. C'était lui, l'homme de la prison, c'était...

"Ike ?"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Dim 1 Nov - 16:31

Edwyn avait charcuté et déchiré, mais il ne savait pas quoi. Le sang s'écoulait de sa plaie toute fraîche à la tête. Il avait pas mal touché les deux autres hostiles, mais il n'en pouvait plus physiquement. Lorsqu'il entendit le nom de Ike, recevant sur lui par rebond un type transpercé, il tourna son regard, et l'homme aux yeux lumineux fut la dernière chose qu'il put voir avant de tomber dans les pommes. L'image était floue, il aurait pu jurer qu'il y avait deux Ike.

Il tombait, malgré son lourd équipement qui allait bien lui laisser des courbatures et des bleus sur tout le corps.

Quiconque le fouillerait au corps trouverait d'anciens galions d'or et une enveloppe en craft contenant des photos de Ike et d'Adrian Toomes. L'équipement du Vautour originel qu'il portait sur lui n'était pas non plus sans valeur, et en excellent état malgré le fait que personne ne l'ait amélioré en plus de 50 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Lun 2 Nov - 21:38

"Ne laissez personne s'échapper." ordonna Druig à l'homme de main qui avait fait foirer la mise à mort de l'oiseau de mauvaise augure.

Le juge auto-proclamé de Hammer Falls commenca à s'élever dans le ciel d'abord assez maladroitement puis avec un peu plus d'aisance. L'éternel n'était plus l'avion de course du temps de la glorieuse Olympia mais grâce aux souvenirs de Druig, le corps se souvenait de la marche à suivre pour utiliser l'énergie cosmique comme propulseur. A bonne hauteur, il voyait les deux jeunes agitateurs et l'oiseau blessé, il décida qu'il serait charitable de l'abattre pour cette raison, il hurla à ses hommes de le ramasser avant qu'une bonne âme de la ville du marteau le déleste de sa bourse.

"Maxime, fils du tyran Magnus. Grâce à Ikaris tu es encore vivant mais son influence diminue de jour en jour. Tu peux vivre encore quelques jours si tu te rends sans faire d'histoire, sinon je te désintègres. Le Caïd te veut mort, il se fiche du comment. Ce sera m'a seul somation." finit-il en concentrant l'énergie dans ses poings, prêt à faire feu.

Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-eq.actifforum.com

22 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 3 Nov - 17:46

Ricj courait comme un cabri en faisant de temps en temps des sauts d'une longueur surhumaine, il n'avait pas les outils pour se débarasser du lieutenant du Caïd. Il se promit qu'il trouverais un moyen de le prendre en embuscade sur son territoire avec ses règles du jeu, ce n'était pas de la lâcheté juste une preuve de bon sens. Mais sa première mission serait de trouver un nouveau bandeau puis de brancher le trésor du jour pour le convertir en mini caméra.


*Journal de bord de pfff Ricj Ons pfff, kree espion du SHIELD.
XX/XX/2059 14.25 heure de
pfff Salt Lake City. Lieu : Hammer Falls pfff.
Pff il faut pff que je trouves pff un endroit où me faire oublier pfff ensuite pfff je rentrerais à l'héli ah ah porteur pfff.*

A bonne distance, il entra dans la première maison ouverte, c'était le garage... Parker...


to be continued...

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mar 3 Nov - 19:57

Le jeune mutant était épuisé par le court combat qu'il venait de mener, rapidement il évalua la situation : Nick s'était barré et le rapace était au sol, inerte. Quant à Ike, il avait l'air énervé et bossait toujours pour le Caïd. L'adolescent était blessé à l'arrière du crâne, il venait seulement de s'en rendre compte, il ne survivrait pas longtemps s'il fuyait. De plus s'il tentait de fur, Ike n'hésiterait pas à le tuer, il n'avait donc pas d'autre choix que de se rendre, ça éviterait d'aggraver son état déjà critique.

"Ecoutes, je veux bien me rendre mais à une condition : je veux vivre, même sous les ordres du Caïd mais je veux vivre."


Quelle meilleure façon de se débarrasser d'un ennemi que de s'en rapprocher ? Et puis, même s'il finissait enfermer, il pourrait peut-être s'échapper, le seul problème restait Fury, il ne serait peut-être pas content que Maxime se laisse capturer par son ennemi. Il déposa son sabre juste devant Ike et attendit de connaître son sort, peut-être allait-il être désintégré ? Peut-être serait-il emmener par Harris ? Peut-être se déplacerait-il contre son gré ailleurs ? En tout cas ce n'était pas pour lui qu'il s'inquiétait le plus...

Note : Fury peut intervenir depuis Hulkland ou où qu'il soit afin de forcer Maxime à bouger comme expliquer dans son post en Hulkland.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mer 4 Nov - 15:18

[hj Ed et Ricj étant hors-jeu, je reprends le bâton de parole]

Druig fit alors signe à un de ses hommes de ramasser l'arme de Maxime et de la lui jeter, ne voulant pas se risquer à descendre. Puis sans autre forme de réponse à la proposition de Maxime, il brisa la lame du sabre en deux.

"Mon nom est Druig, éternel des monts glacés, âgé d'un million d'années et tu crois vraiment que je vais tomber dans le panneau ? Si tu n'étais pas un de ces babouins mutés, je me sentirais presque insulté. Le Caïd ne serait pas vraiment contre le fait que tu dénonces ton allégeance au tyran mutant... hum, je lui dirais que tu as résisté."

Druig se prépara à désintégrer maxime avant de se raviser, il lui fallait s'occuper du Vautour.

"Cinq secondes, je m'occupes de toi Maxime."

"Emmenez-le dans le bar et réveillez-le, je lui parlerais après m'être occupé du terroriste, le sabre était remplis de C4 et il voulait l'offrir au Caïd."

Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-eq.actifforum.com

25 Re: Shack the coconuts tree [libre] le Mer 4 Nov - 21:50

Hope avait tout observer de derrière le camions. Elle avait eu l'intuition depuis le début que tout cela allait mal se terminer. Elle ne savait trop que faire cependant pour aider Maxime. Elle ne lui devait rien techniquement, seulement l'imortelle ne lui inspirait aucune confiance, tandis que que Maxime lui un peu.

Que faire cependant qui est une chance infime de réussir. Il fallait qu'elle trouve quelque chose.

Puis le groupe de bandit se sépara. C'était sa chance.

Elle démarra le véhicule et partit en trombe, se plaçant juste devant maxime et lui ouvrit la porte pour le faire monter dans le véhicule. Elle s'exposait ainsi, mais c'était la seule solution qu'elle voyait. S'il partait assez vite, il avait une chance de jouer sur l'effet de surprise.



Dernière édition par Hope Summers le Jeu 5 Nov - 0:02, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum