Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fin d'errance début des embrouilles

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Au milieu des buildings, dans cet endroit où l'espoir avait perdu tout sens et où les gens vivaient dans la crainte d'un monarque exilé sans que l'on sache vraiment pourquoi, un homme marchait calmement. Vêtu d'une combinaison en kevlar bleu marine et ne cherchant pas vraiment à cacher les multiples armes qu'il transportait sous un manteau blanc, il semblait déterminé et savoir où aller. Il avait un bandeau sur l'oeil gauche ainsi qu'un cigare à la bouche, et arborait un petit sourire. Il savait très bien qu'on allait très vite le reconnaître et que les systèmes de sécurité découvriraient qui il était, mais il s'en fichait.



Sous peu, les robots de Fatalis s'en prendraient à lui mais ça ne serait pas un problème. Il cligna son unique oeil et continua d'avancer. Les archives "royales" se rendraient compte que Nick Fury, le célèbre Nick Fury, se trouvait à quelques mètres à peine de la tour du monarque et ne le supporteraient pas. Le combat à venir serait une occasion parfaite pour permettre à Jake Fury, la petite tâche se trouvant tout en haut du building où se trouvait Death's Head, Maxime Xavier et Fatalis, d'intervenir.

Jake avait en fait choisi d'envoyer un de ses LMD faire une diversion. La tête à l'envers, suspendu en l'air et se tenant par les pieds au rebord, il était en train de pianoter sur un ordinateur portable rapetissé au maximum et implanté dans le bras droit de sa combinaison pour pouvoir entrer dans le système. Même si les codes étaient complexes, il avait en sa possession les logiciels de Richards et saurait comment décoder suffisamment de sécurité pour passer sans trop de difficulté.
Il n'avait plus qu'à attendre que les robots se mettent en marche pour intervenir. Un sourire se dessina sur son visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Fatalis redressa la tête

"il ya un indésirable dans mon domaine , tu auras tout ce dont tu viens de parler si tu le fais partir et plsu encore si au contraire tu me raméne sa tête. maintenant tu peux aller travailler ."



Max > pas de chaises à coté de fatalis ... et puis qui te dit qu'il est vraiment dans la pièce ?

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head haussa un sourcil en entendant fatalis lui dire que quelqu'un d'indésirable se baladais dans son domaine. Certainement un de ses nombreux ennemis encore vivant datant de la nuit des long cristeaux. Il fit signe à son associer de venir avec lui et regagna l'assenceur une fois ce dernier refermer Death's Head plus parler un peu plus librement avec Maxime.

- Tu sait quois mon pote. Je crois pas qu'on ai eu affaire à Fatalis mais à l'un de ses nombreux robot qu'il s'amuse à télécommander. Toutefois j'ai l'impression qu'il était bel et bien présent avec nous dans cette piece. Il as améliorer ses compétence de sorcier car mes capteur on capter une source d'énergie qui ne provenais pas du Fatalis auquel nous avons parler.

Death's Head leva le bras et avec une série de clic clac sonore le bras du cyborg se transforma en une arme tranchante munie d'un cannon à plasma.



- Avant de partir il va nous faloir faire un petit job de nettoyage. Je sait pas qui es le rat qui c'est introduit ici mais il va comprendre sa douleur. Reste derière moi et fait gaffe à tes arrières. Si on satisfait le docteur on sera dans ses petit soulier. Dit il.

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime ne put s'empêcher de sourire quand Fatalis expliqua qu'il y avait un intrus dans le royaume, il s'était dit que cela pourrait peut-être l'aider à se venger du monarque qui l'avait ridiculisé ou au contraire lui prouver sa valeur. Il suivit Death Head dans l'ascenseur et ce dernier lui expliqua quelques trucs qu'il avait remarqué. Ca voudrait donc dire que depuis qu'ils étaient entrées ils avaient eu affaire à un robot tandis que Doom observait la scène tapis dans l'ombre ?

"J'en conclus que Fatalis est un lâche..."

D'un coup l'associé du mutant se "métamorphosa" en un robot encore plus puissant, il fut surpris et se dit qu'il avait de la chance d'être de son côté. Quoique, ce n'était qu'un robot et si jamais il devait le combattre il pourrait le brûler sans le toucher puisque les cyborgs et autres choses métalliques ne sont que de vulgaires objet ; mais ça il n'en était pas sûr, à vrai dire il ne s'était jamais posé la question et n'avait jamais eu l'occasion d'essayer...

Death Head semblait déterminé à exterminer l'ennemi de Doom, ce n'était pas le cas de MaX mais bon, il serait près à aider son associé s'il en avait besoin. Soudain la porte d'ascenceur s'ouvrit, le jeune homme plaça sa main sur l'épaule de DH pour le retenir et lui dit :


"Non je reste pas en arrière, je vais t'aider !"

Le prince des flammes enflamma son poing pour montrer qu'il était près à se battre, bon ça faisait pas le même effet que la transformation du cyborg mais Xavier était un mutant et pas un être de métal capable de faire n'importe quoi avec son corps.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Autour du LMD, plusieurs gardes de Fatalis et des robots s'étaient postés et pointaient leurs armes vers lui. La réplique de Nick Fury s'était arrêtée à quelques mètres de l'entrée de la tour principale, les mains sur les hanches, et attendait. Il semblait faire face de façon très arrogante aux agents de Fatalis, et donnait l'impression de ne pas du tout être tétanisé ou choqué par la présence de tant d'adversaires. En fait, il sourit même à leur encontre.

Plus haut, Jake venait de percer les codes de la tour et d'entrer dans les conduits d'aération. Suivant l'évolution de la situation par une caméra implantée dans la tête du LMD et un petit écran dans la paume droite de son costume, il attendait que Death's Head et Maxime Xavier entrent en action pour faire de même. Il avait l'intention d'user de ces deux personnes encore plus tard, mais d'abord devait-il pirater quelques fichiers et retarder Fatalis de quelques semaines. Ca ne semblait pas être trop compliqué, et il s'enfonça alors dans les galeries, en faisant bien attention de ne pas se faire entendre ou repérer.

Voir le profil de l'utilisateur
L'assenceur descendit mais bizarement de quelques étages et plus précisément à l'étage ou se trouvais Fury. Death's Head n'étais pas au courant mais Fatalis n'avais pas été dupe de l'apparition du LMD car il avais détecter une anomalie dans le système d'aération étant donner que l'ordinateur du batiment était conecté à l'armure du monarque. Il avais donc profiter de la présence du Cyborg et de son compagnon mutant pour les envoyer en inspection dans cet étage plutôt que d'envoyer des Doombot ou des robot de sécurité voir ce qui ce passait.

Death's Head avais son cannon pointé quand l'assenceur s'ouvris dans un couloir mélangeant à la fois le rustique médiéval à cause des armures médiévale d'exposition et son épaisse moquette et le moderne technologique à cause des portes automatiques et quelques écrans sur les murs.


- On fait quois ? Si on se sépare on aura certainement plus de chace de le retrouver mais un peu plus vulnérable à une attaque surprise. En général je bosse seul mais personellement si cet adversaire est dangereux et que tu es moin blindé que moi il vaut mieux être deux pour le descendre. Dit il d'un ton assez paternaliste.



Dernière édition par Death's Head le Ven 21 Aoû - 19:10, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime avait confiance en Death's Head et vu la puissance de ce dernier, il préférait rester avec lui, même si cela réduisait les chances de trouver l'intrus. Et dans un sens, l'ennemi du monarque avait réussi à percer des systèmes de sécurité, peut-être serait-il même capable de pirater le cyborg, c'est aussi pour ça que les deux associés devaient rester groupés, pour se protéger mutuellement. Après cette longue réflexion, le mutant lâcha sur un ton confiant :

"Faut qu'on reste grouper sinon il nous aura. Tu crois que si cet homme était pas super-dangereux, le Doc s'en inquièterait au point de nous envoyer nous alors qu'il a toute une armée de robots et qu'il allait nous confier une mission qui semblait capitale ?"

L'adolescent esquissa un sourire puis sorti son sabre en pensant qu'il n'avait pas eu l'occasion de le montrer au monarque. Il enflamma son sabre, le regard plein d'espoirs. L'idée de combattre aux côtés de ce robot qu'il considérait maintenant comme son ami lui avait redonner l'envie de défendre cette contrée qui l'avait si mal accueilli. MaX fonça donc droit devant lui, et au bout de quelques mètres parcourus et plusieurs minutes de recherches intensives, il arriva dans les conduits d'aérations et croisa un homme à l'allure étrange, borgne et habillé en militaire. Maxime compris qu'il s'agissait de l'espion. Ce dernier ressemblait au terroriste du siècle dernier qui avait contribué à la mort d'un de ses collègues, un minable du nom de Rogers, le jeune homme ne se rappelait plus du nom de l'homme qu'il avait en face de lui et de toute façon il s'en fichait puisqu'il était là pour le tuer.

'Alors, on veut jouer les dur et on s'infiltre dans l'Aire de sa Seigneurie Fatalis, man ? Et bien, pas de bol t'es venu pile le jour où je visitais ce domaine."

Le prince des flammes se prépara à cracher du feu.



Dernière édition par Maxime Xavier le Lun 24 Aoû - 11:56, édité 2 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
"C'était prévu."

Jake ne paniqua pas quand il rencontra le jeune Xavier. Il sortit très calmement une petite grenade à fragmentation qu'il envoya vers lui, avant d'ouvrir avec son couteau le tunnel d'aération et de se précipiter vers le sol. Evitant l'explosion destructrice, il roula et se rendit compte que Death's Head était aussi présent ; c'était parfait.

"Dans quelques secondes, les robots de Fatalis vont se précipiter ici et les caméras de sécurité sont déjà toutes braquées sur nous. Malheureusement, j'ai lancé dans le système un virus qui empêche son propriétaire de savoir ce que nous disons."

Evidemment, il se trouvait dos aux caméras dont il connaissait la présence et la position. Il sortit deux petites boîtes qu'il lança vers Death's Head et Xavier, qui avait normalement survécu à son attaque. Tout ça n'avait pas pour but de les tuer, bien au contraire.

"Petit cadeau."

D'elle-même, les boîtes s'ouvrirent et firent apparaître plusieurs liasses de billets verts. Même s'ils seraient sûrement étonnés, les deux êtres seraient très certainement vus comme des traîtres et des escrocs par Fatalis ; ce dernier se rendait à ce moment-là compte que ses systèmes étaient piratés et peu à peu vidés de leur mémoire, et il n'était pas difficile d'imaginer le lien entre cet assaut et l'arrivée de Death's Head et de Xavier. Après tout, s'ils n'avaient pas été là, il aurait pu empêcher l'entrée de Fury en gardant un oeil sur ses machines ; Jake ne se laissa même pas aller à un petit sourire, et reprit d'une voix calme.

"Moins de trente secondes avant l'arrivée des robots. Fatalis croit que nous sommes ensemble et va vous faire exécuter. Je peux vous faire sortir, mais vous devrez me suivre et accepter mes ordres. C'est à prendre ou à laisser."

Dehors, le LMD explosait et réduisait en cendres les robots de Fatalis. La colère du monarque devait être terrible.

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head fronça les sourcils même si ce type ressemblais à Fury ce n'étais pas lui. C'étais certainement un membre de sa famille. Il profita de la surprise de Xavier pour lui lancer un explosif et Death's Head fut obligé de s'interposer entre Xavier et l'explosif.

La grenade étais de faible puissance et le cyborg ne fut pas incomodé par l'explosion. Mais dans la fumée Death's Head entendit la voie de l'agresseur.


"Dans quelques secondes, les robots de Fatalis vont se précipiter ici et les caméras de sécurité sont déjà toutes braquées sur nous. Malheureusement, j'ai lancé dans le système un virus qui empêche son propriétaire de savoir ce que nous disons."

Une boite tomba à ses pied. Au début Death's Head cru que c'étais une bombe mais il se rendis compte que la boite étais remplis de rouleau de billet.

"Petit cadeau." Commença t'il à la grande surprise du cyborg et il eu ensuite l'explication.

"Moins de trente secondes avant l'arrivée des robots. Fatalis croit que nous sommes ensemble et va vous faire exécuter. Je peux vous faire sortir, mais vous devrez me suivre et accepter mes ordres. C'est à prendre ou à laisser."

Death's Head compris maintenant ce que voulais ce type et n'aima pas cela toutefois quel que soit ce que voulais ce type Death's Head étais loin d'être un idiot.

- Tu me prend vraiment comme un balot. Tu crois vraiment que quelques billet pourons me pieger. J'ai déja un employeur et ce dernier à horreur qu'on vienne le déranger. Maxime occupe toi de te débarasser de lui je vais essayer de me conecter à l'ordinateur de fatalis pour protèger les fichier avant qu'ils ne soient détruits ! Ordonna t'il.

Joignant le geste à la parole le Cyborg transforma son bras en de multiples tentacules qui allèrent se planter dans les ordinateur du réseau. Death's Head avais pénétré la matrice pour tenter de détruire le virus avant qu'il ne fasse trop de dégats. Il espèra aussi que Maxime soit fiable et pas trop troublé par ce qui ce passe pour altèrer ses compétences.

Voir le profil de l'utilisateur
Tout ce qui se passa après la rencontre entre Xavier et l'espion fut rapide et Maxime se méfiait particulièrement de la boîte noire étant donné que ce type ressemblait à un puissant terroriste d'il y a 50 ans mais contrairement à ses attentes, la boîte était remplie de billets verts. Le mutant en saisit un, le pointa vers l'intrus et le brula sous ses yeux. Il ne bossait pas pour l'argent et son patron il s'en fichait du moment que ses missions l'amenaient à son objectif principal : la récupération de son trône.

"J'ignore qui tu es humain et je ne veux pas le savoir, néanmoins ton argent ne m'intéresse pas. Par contre si tu pouvais m'aider un battre un dictature gras et atteint de calvitie ça m'arrangerait."

Malgré ses belles paroles sur le fait qu'il n'était pas intéressé par l'argent et même si cela était vrai, l'adolescent garda la boîte remplie de billets précieusement, après tout on ne peut pas refuser un tel cadeau n'est-ce pas ? Soudain, Death Head interpela le petit-fils de Xavier et lui ordonna de tuer l'homme borgne. Il hésita. Allait-il l'exécuter ou trahir son compagnon ? Être ou ne pas être un traître, tel était la question. En temps normal il n'aurait pas hésité à tuer un humain mais son voyage avec Ike lui avait montré que les enseignements de son maître n'étaient pas toujours vrai. Mais Fatalis lui avait confié une mission et il devait l'accomplir. Mais le seigneur Doom le haïssait alors pourquoi lui obéir ? Oui mais s'il accomplissait cette mission il entrerait dans les bonnes grâces du monarque.

"Assez !"Hurla le prince déchu, las de ne pas savoir quoi faire.

Le jeune homme sortit son sabre et le pointa vers les caméra de surveillance, l'air de dire "tu aurais pas dû me rejeter Doom, ça va causer ta perte." et enflamma tous les appareils pouvant donner des infos au Docteur sur ce qui se passait, il fixa Death Head et baissa la tête.


"Désolé mon ami..."

Puis, au milieu de les flammes, il avança vers l'homme qui quelques secondes plus tôt lui avait balancé une bombe en pleine face, il lui tendit la main et lâcha :

"J'te suis mec, elle est par où la sortie ?"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
"Le chemin le plus simple est souvent le seul."

Jake sortit trois grenades de sa poche et les lança contre le mur. Dès qu'elles le touchèrent, celui-ci fut brisé et une énorme sortie apparut donc. En bas, les gardes de Fatalis comprenaient ce qu'il venait de se passer et recevaient certainement des ordres pour venir les rechercher ; comme d'habitude, Fury était d'un calme exemplaire.
Ne se tournant même pas vers Xavier ou Death's Head, il s'avança vers le rebord, sortant à nouveau quelque chose d'une de ses innombrables poches. Il tendit une sorte de vêtement au jeune Xavier, tandis qu'il levait bien haut ses deux bras, le mettant dans une position quelque peu humoristique ou au moins très étrange.

"Mets ça. C'est le même que moi."

Sous ses bras, un mince vêtement, ressemblant à la fois à une cape et des ailes, jaillit de du tissu pour rejoindre les jambes, lui créant une sorte de nouveaux appendices. Sa voix était toujours d'une froideur et d'un calme extrêmes.

"Tu peux suivre le vent avec ça, mais on ne pourra pas rester en l'air longtemps. Poses-toi où tu peux et rejoins-moi dans les Hulklands."

Jake sauta alors dans le vide, sans peur. Il savait que les systèmes de sécurité de Fatalis se feraient une joie de les canarder, mais déjà les bouches d'égout de tout le quartier explosaient, ainsi qu'un gros camion empli de boue et quelques maisonnettes. Il avait passé plusieurs heures à tout préparer, et il finit son petit système en mettant en marche son brouilleur, hérité de son "père".
Désormais invisible aux systèmes, plongé dans une atmosphère de fin du monde où les communications allaient vite devenir folles, il allait maintenant s'enfuir et disparaître. Il avait recruté une personne, récupéré quelques fichiers et énervé Fatalis.

C'était une assez bonne journée, finalement.

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head étais furieux non seulement il c'étais fait avoir comme un bleu mais en plus Xavier l'avais trahis. Le pire c'est qu'il ne pouvais pas agir, trop occuper à combatre le virus informatique qui démolissait les fichier de son employeur. Il ne fallus au moin deux minutes pour isoler le virus et le détruire. Cela laissa largement le temp au terroriste et à ce faux jeton de se sauver.

Deux minutes plus tard Death's Head en avais terminer avec le virus et dégagea son bras de l'ordinateur et se précipita vers le trou causer par l'explosion. Il vis que les deux terroriste avaient deja sauter et utilisait un véritable écran de fumée pour s'enfuir. C'étais pas cela qui allais arrêter le cyborg. Il voyais parfaitement bien les deux fuyard. Son bras se transforma en cannon à plasma et sans hésitation tira.

Une boule de feu passa trés prés entre Fury et Xavier manquant de leur roussir les ailes. Malheureusement pour Death's Head les deux terroriste étaient déja hors de portée. Résigné il étais obligé d'attendre Fatalis et subir sa colère.

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime survolait la ville avec l'étrange cape que lui avait remis Fury, il aimait ça être au-dessus de tout et il était admiratif devant le chaos apparemment créé par le terroriste. Il sourit en repensant à ce qui s'était passé, comment il était passé par le trou et avait enfilé ces "ailes", ça faisait très agent secret tout ça. Le mutant savait qu'il allait bientôt atterrir et il savait aussi qu'il serait sans doute séparé de son nouveau partenaire, il hocha la tête pour lui montrer qu'il allait se diriger vers Hulkland dès qu'il serait posé. Il rit et fit :

"En gros, ce machin sert pas à voler mais à tomber avec panache !"

Le jeune homme mis sa main sur son masque qu'il n'avait pas enlevé depuis son arrestation par le Caïd. Et avec tous ces avis de recherches, il ferait peut-être mieux de l'enlever. Une chose était sûre, il n'avait pas envie de le garder sur lui, mais ça appartenait à Magnus, il ne voulait donc pas le perdre. L'adolescent fixa Jake au-dessus des explosions, il enleva son masque et lui lança, on pouvait distinguer son visage, un visage jeune, quelque peu abîmé par les batailles qu'il avait mené au long de sa courte vie. Il fixa à nouveau le terroriste et en plaçant ses bras en croix, il lâcha :

"Prends-en soin, tu me le rendras aux Hulklands !"

Le prince-oiseau des flammes commença à s'écarter de son complice, tombant lentement mais sûrement dans le sens du vent, il n'avait même pas cherché à esquiver le tir de Death's Head tellement cette attaque désespérée était pathétique. Après quelques minutes de planage, il se posa à la frontière entre ici et les Midlands, finalement il allait quand même y aller à Hulkland, sauf que là il allait tout se taper à pied, à moins de pouvoir se créer une moto de feu ou de voler un véhicule qui traînait dans le coin comme il avait l'habitude de faire...

"Et merde, c'est ça qui est chiant avec les sorties de secours."

En soupirant, le petit-fils de Xavier se rapprocha d'un buggie dont il réussit facilement à prendre le contrôle, il le mit en route et hurla :

"WAHOOOOOOOOOOUH !!!"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

39 C'est quoi ce... le Sam 26 Sep - 13:51

Maxime pilotait tranquillement son buggie, ne se pressant pas trop pour tout retraverser il utilisait rarement l'accélérateur. 'Faut dire qu'il était pas pressé de revoir le Kingpin, et pourtant il allait sans doute le rencontrer de nouveau avant d'aller chez les Hulks. Soudain, alors qu'il allait sortir de la ville, le buggie changea direction et fracassa une statue déjà en flamme de Lord Doom.

"J'ai rien fait !"

Et c'était vrai - pour une fois - le mutant n'avait rien fait, il avait totalement perdu le contrôle de son véhicule qui s'amusait à tourner tout seul autour de la statue. La voiture se stoppa, le siège avança brusquement et la tête nue de MaX se cogna sur le volent. Il aurait dû garder son casque, au lieu de ça il l'a refilait à un type qu'il ne connaissait même pas ! Bref, le jeune homme se redressa et eut comme une hallucination : devant lui se tenait une femme, blonde et élancée, toute vêtue de blanc. Cette femme, il ne la reconnût pas, c'était son subconscient qui l'avait crée, et d'une voix mécanique, cette blonde fît :

"Jonathan, viens à moi, je te l'ordonne...Jo...Jonathan !"

Lorsque le jeune homme reprit ses esprits, il n'avait plus les mains sur le volant et était attaché de toute part sur son siège. Le pilote automatique était enclenché, le prince ne pouvait plus rien faire, il tentait de se défaire de ses liens, mais en vain, le véhicule fonça vers l'Ouest.

"C'est quoi ce.....AAAAAAAAAAAAAAH !!!!"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Fatalis se trouvait pour le moment dans la salle du trône, mais un robot plus petit qu'un Fatalibot, équipé d'un système de lévitation hover-jet, venait de se poser face au tireur malheureux. Une plaque se retourna sur ce qui tenait lieu de poitrail au serviteur mécanique. Un écran venait de prendre la place de la plaque de métal, et le visage du souverain de fer apparut naturellement au centre de celui-ci.

"Incapable ! J'ai tout vu ! Vous avez failli laisser tout capoter ! Heureusement, Fatalis prévaut, comme tes actes désespérés l'ont permis... Enfin, c'est ce que tu crois ! La citadelle de Doom's Head a un puissant agent antivirus, donc ta bravoure suicidaire n'était d'aucun recours. Tu aurais dû savoir que Fatalis est inégalé. En revanche, je ne me souviens pas qu'on ait dit quelque part que Death's Head prévaut. Alors fais attention, si tu ne veux pas perdre ton infâme tête. Rejoins-moi et sens ta honte. Fatalis, terminé."

L'écran s'éteignit, remplacé par un court message d'erreur de la part de l'antivirus de Fatalis. L'écran redevenu noir et donc inutile, la plaque reprit sa place et le robot lâcha un câble dans la direction de Death's Head. Celui-ci se brancha automatiquement.

Code:
Cette unité va vous escorter en salle du trône. Veuillez ne pas endommager ou menacer cette unité. Cette unité vous remercie. Veuillez suivre cette unité.

Dans la salle du trône...

Dans une rage contenue, Fatalis donnait déjà des ordres à ses unités mécaniques pour poursuivre les deux fugitifs. Une troisième unité de Fatalibots venait se présenter, informée qu'elle allait procéder à l'accomplissement de la mission d'acquisition initiale donnée à Maxime et Death's Head, en accompagnant ce dernier en guise d'escouade.

"Nous avons plus d'ennemis que nous le pensions. Il va falloir mettre les bouchées doubles. J'ai besoin de cet arefact pour compléter ma nouvelle création."

"Ah, voilà cet incompétent de Death's Head. Fatalis devrait toujours tout faire lui-même à ce que je vois. Tu n'as pas pu t'occuper de ton assistant personnel ? Peu importe. Nous l'avons identifié et il s'agit bien de l'ex prince héritier de Magneto. Il est désormais recherché avec ordre de tirer à vue. Tu vas pouvoir me dire tout ce que tu sais de lui, si tu ne veux pas que j'aie à extraire les informations du cyberdisc à la manière forte !"

Voir le profil de l'utilisateur
- Pour ainsi dire j'en ai aucune idée si ce n'est qu'il m'avais dis spontanément qu'il étais l'héritier de Magnéto et non ce n'étais pas mon assistant et il mes tomber dessus complètement par hasard et un de vos tas de feraille l'as pris pour mon assistant. J'étais bien obliger de me le coltiner afin d'avoir mon rendez vous avec vous. En tout cas vous n'êtes pas le seul à être furieux. J'ai été bien eu et maintenant je suis en colère.

Death's Head croisa les bras de dépis et dis finalement.

- J'aurais la tête de Xavier et du terroriste ainsi que votre bidule que vous recherchez et cette fois mes services seront gratuits je ne vous demanderais rien en échange ce sera un simple retour d'ascensseur vu le préjudice que vous avez subis. Dit il finalement trés serieux.

Voir le profil de l'utilisateur
Fatalis ascquiesça, et le robot fit signe à Death's Head de se retirer. Les escouades de Fatalibots étaient non loin, et chacune des unités prête à répondre aux questions et aux ordres éventuels de l'androïde cornu.

Quant au cyberdisc, il révélait que la localisation de la mission fixée pour lui et Xavier au départ n'était autre que New Babylon... Et plus précisément, la Maison Blanche.


[hj: Voilà, à toi de suivre tes objectifs de mission. Je n'aurai pas le net cette semaine normalement. Toomes out.]

Voir le profil de l'utilisateur
Une trentaine de robots attendaient l'androïde une fois arriver au rez de chausser de l'immeuble ainsi qu'un engin volant. Death's Head étais genné car les robots étaient des répliques du monarque. Death's Head poussa un soupir bien malgré lui et embaqua en compagnie des robots.

Une fois à l'interieur alors que l'engin décolais en direction New Babylone Death's Head trouva un ordinateur et insera le disque que Fatalis lui avais donner afin de savoir ce que le monaque voulais pour qu'il soit embaqué dans une galère pareil. Alors que l'ordinateur s'allumais le cyborg réfléchissat au parole qu'il avais entendu avant de se faire copieusement engueuler. Fatalis étais en train de construire une nouvelle invention et il avais besoin d'une piece vitale. En fait Death's Head avais la désagréable que l'artéfact recherché est une source d'énergie genre cube cosmique.

Death's Head lança les paris et regarda l'ordinateur.

Voir le profil de l'utilisateur

L'objet dont Fatalis a besoin est une écaille du bras de LA CHOSE.

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head était vraiment surpris. Fatalis voulais un échantillon de l'un de ses ennemis en l'occurance la chose des quatre fantastique. Le cyborg réfléchit bien que fatalis avais beaucoups de compétences en génétique Fatalis étais plus spécialiste en robotique et en physique énergétique. Death's Head ce demandais ce qu'il allais bien pouvoir faire du truc qu'il recherchais peu être cloner la chose pour en faire une armée de ces gros tas de pierre.

Ce fut en réfléchissant à des questions sans réponse que le cyborg atteignis New Babylon.


[HRP : Je poste à New Babylon]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum