Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fin d'errance début des embrouilles

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Fin d'errance début des embrouilles le Mar 4 Aoû - 22:21

Aprés des semaines d'errance Death's Head arriva enfin à la destination ou il voulais aller mais il fut un peu déçut en voyant l'état de la citée. Selon les archive informatique que son cerveau gardais Fatalis avais été autrefois le monarque d'un petit pays appeler Latvérie.

À l'origine, la Latvérie était une minuscule monarchie sans rien de particulier. Mais c'est là que naquit et grandit le jeune gitan qui devait devenir Fatalis. Très tôt, ses dons technologiques lui permirent d'assumer un rôle de super-criminel (ou de Robin des Bois selon son point de vue) face à un pouvoir peu respectueux des droits de sa minorité. Fatalis finit par renverser le gouvernement et devenir roi de Latvérie. Le peuple ne l'aimait pas, mais lui était redevable de l'immense richesse et de la puissance que le savoir de Fatalis apportait au pays.

Death's Head ignorais ce que Fatalis avais bien pus faire pour ce retrouver exilé ici mais contrairement à la Latvérie qui était une région trés agricole et boisé Doom's Head étais vraiment un enfer industriel et polué. En tout cas Deat's Head reconnus bien la marque de fatalis dans ce pays car il vis en plus des habitants qui trimais dans cet endroit pas mal de DoomBot qui semblais faire la police en compagnie de millicien lourdement armés.




Les Doombot était des robot assez massif servant de seviteur normalement au maitre des lieux. Death's Head nota que c'étais d'assez ancien modèle. Fatalis avais surement mis ses robot en pleine citée pour des taches subaltèrne et construit d'autre modèle de robot pour le défendre personellement. En tout cas ces tas de feraille allais peu être lui être utile pour trouver le monarque aussi le cyborg en aborda un pour lui demander son chemin en espèrant que ce dernier soit assez intéligent pour le comprendre.

Il avais à voir le roi de ce lieu étant donner que Death's Head était un peu raide question argent et avais brièvement travaillé pour Fatalis par le passé mais cela remontais à loin et encore c'était dans son premier corps.

Voir le profil de l'utilisateur
LE doom-bot te regarde , il t'analyse , te reconnaissant.

"Sujet intrus. Partez immédiatement ou énoncez la raison de votre présence."

Le milicien qui se trouvait à côté du doombot se rapproche, il as pas l'air gracieux. Un visage carré, avec un menton en galoche, puissamment armé, il a même un œil de travers.

"Qu'est-ce tu veux? "

Oui, il n'as pas une grammaire évoluée. Tu peux voir que deux autres miliciens sont pas loin et qu'ils regardent dans ta direction tu as un peu attire l'attention

Voir le profil de l'utilisateur
Visiblement le Doombot et les miliciens étais sur le qui vive. Enfin Death's Head s'y attendait un peu et formula une réponce approprier.

- Et bien cela ne fait pas longtemp que je suis ici et je suis à la recherche du maitre des lieu pour lui demander un job. Mon nom est Death's Head. Le docteur fatalis me connais car j'ai brièvement travailler pour lui pour traquer une proie. Quelqu'un pourais me dire ou il crèche en ce moment. Dit il le plus posément et inocament possible en grattant son crâne métalique.

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Xavier devait se diriger vers Hulkland mais ne chemin il avait changé d'avis, après tout Hulkland était très près du Royaume du Caïd et on racontait que les hommes verts qui dirigeaient cette partie du pays s'entendaient très bien avec le meurtrier de Magnus. Le voilà donc, un bandeau autour de sa jambe droite pour empêcher le sang de couler, en plein dans l'aire de Fatalis.

Le mutant s'attendait à voir une terre agricole avec quelques soldats faisant simplement leur travail puisque Doom était l'ancien monarque de Latvérie, un étrange pays situé en Europe mais qui, malgré le cri du peuple vivait assez bien pendant l'ère Victorienne. MaX s'était promis d'y aller un jour dans ce pays avec lequel Nick Fury et quelques héros ont mené une guerre secrète...

Mais bon, Amerika était coupée du monde, l'adolescent ne pourrait donc jamais y aller... Soudain il fût sorti de ses pensées par le paysage : il y avait des machines partout et la pollution était partout de même que ces robots bizarres qui surveillaient les paysans qui travaillaient avec acharnement sous l'oeil des miliciens zélé.


"Et moi qui trouvait le Royaume du Caïd pourri..."Murmura-t-il.

Le prince des flammes remarqua un homme étrange face à un de ces gros robots et un soldat. Il allait passer son chemin mais il remarqua que l'homme avait des corne et que son crâne était doré. En roulant, le jeune homme sortit son sabre et se rapprocha du robot et lui coupa un bras.


"Excusez-moi m'sieur je suis nouveau ici et j'ai un problème à la jambe, j'ai dû mal à piloter ma moto."

Les miliciens dévisagèrent Maxime et pointèrent leur arme sur lui, l'un d'eux regarda le robot qui avait un bras en moins.

" DoomBot 459, analyses-le ! Nous aviserons ensuite..."

Pendant que le "DoomBot" l'analysait, le petit fils de Charles Xavier descendit de sa monture et se rapprocha de l'homme étrange, il lui demanda :

"Hé mec, elle te cherche des noises la boîte de conserve ?"


Celui que Magnéto a recueilli pointa ensuite son sabre vers un milicien pour lui montrer que si jamais il tirait, il aurait mal...

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head avais à peine terminer de parler qu'une épée tranchat le bras du Doombot tandis qu'une voie polie mais métalique se fit entendre.

"Excusez-moi m'sieur je suis nouveau ici et j'ai un problème à la jambe, j'ai dû mal à piloter ma moto."

Surpris Death's Head fit volte face pour se retrouver face à un individus assez bizare. On aurais dit un cyborg comme lui sauf que son détecteur avais réperer une source d'énergie génétique trahissant des origines mutante.

Le mutant demanda à Death's Head si les milicien l'embêtais tout en braquant le chef avec son sabre.


- Wow ! Wow ! Wow ! On ce calme ! Je demandais mon chemin à ses types et la dernière chose que j'ai envie de faire c'est de provoquer un baston généraliser alors baissez votre arme. Dit le cyborg alors que le Doombot était en train de terminer son analyse et que le milicien les regardait tout les deux furieux.



Dernière édition par Death's Head le Mer 19 Aoû - 13:45, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime , un doombot se rapproche et t'envoie une décharge électrique. tu ne peux l'esquiver ,elle t'assole légèrement... de quoi te faire passer l'envie de découper du doombot.

"Death's head ... requétes acceptée. Son altesse vosu recevra vous et votre associé dans 2h00"

Apparement , le doombot vous as assimilé comme deux associés.

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head fit la grimace. Il ne le connaissait même pas ce type mais vallais mieux ce taire afin de ne pas éveiller de l'hostilité. Aprés avoir remercier le Doombot il se saisit de son "associer" pour le mètre à l'écart et une fois seul il dit sêchement au mutant.

- Nous voila dans de beau drap tout les deux. J'ai horreur qu'on se melle de mes affaire. t'es qui toi bon sang de bonsoir et pourquois tu vien te mellé de mes histoires ?

Death's Head était furieux et croisa les bras en attendant les explication du type mais il remarqua bien vite qu'il était méchament blessé à la jambe et cela n'arrètais pas de saigner.

- Merde qu'es ce qui t'es arriver pour que tu sois dans un état pareil ? Demanda t'il.

Voir le profil de l'utilisateur
(j'avais fini un message super-long qui expliquait un plan machiavélique de Max pour les faire entrer tous les deux, j'ai plus qu'à éditer^^)

Le mutant s'était pris plusieurs volt dans la face, sa jambe lui faisait encore plus mal et lorsque son "associé" l'emmena à l'écart, il s'écroula au sol : il n'était vraiment plus en état de marcher. Il dévisagea longuement son compagnon forcé puis pensa que l'espèce humaine était vraiment étrange...non ce n'est pas le bon mot...fascinante est plus approprié, ce n'était pas un mutant et on aurait dit un robot ! Mais peut-être en était-ce un auquel cas ce serait tout aussi fascinant !

*C'est marrant mais je rencontre toujours des types bizarres...*


Soudain, Maxime se rappela, grâce à son nouveau partenaire, qu'il ne lui avait même pas expliquer pourquoi il était là et qu'il ne s'était même pas présenter. A vrai dire, lui-même ne savait même pas pourquoi il était là si ce n'était pas pour fuir. Tout en réfléchissant il lâcha :


"Je suis le prince Déchu du Domaine du Roi Magnus, exécuté par le Caïd et depuis des mois je tente de récupérer mon trône...d'ailleurs, ma blessure, c'est un cadeau de ce tas de graisse !"

Ca y est, l'adolescent avait trouvé une raison à sa présence : oui, il allait se rapprocher de Doom et le manipuler pour déclencher une guerre civile entre ce dernier et Fisk et, dans le chaos il montrait une armée mutante et reprendrait le pouvoir ! Cette stratégie, elle était digne de Cyclope ! Mouhahahahahaha ! Note : Peut-être oublier la création d'une armée.

"Je suis venu ici dans le but de soliciter l'aide du Caïd pour récupérer mon trône...d'ailleurs si on te demande tu es mon robot personnel, du moins si Fatalis m'apprécit, sinon sauve ta peau et explique que nous sommes justes deux "collègues" mercenaires. Et toi qui est-tu ?

Voir le profil de l'utilisateur
- Ton robot personel ? Et puis quois encore... Commença Death's Head avant de se rendre compte que ce mutant avais citer un nom qu'il connaissait.

- Tu parle de Magnéto hein ? Si c'est le cas t'as vraiment pas un air de famille avec. Bon j'vais voir si il n'y as pas un docteur dans ce patelin car je me vois mal me ramener chez Fatalis avec un estropier et je ne suis pas ton robot personel ni un larbin. De toute manière ton plan n'as aucune chance marcher car fatalis me connais. Je t'amène face à lui mais aprés tu te démerde pigé ? Dit le Cyborg en prenant le mutant et l'aidant à chercher un docteur.

Finalement ils arrivèrent à un petit cabinet de médecine un peu miteux mais aux prix abordable. Ils n'étais pas en retard à son rendez vous pour le moment mais avec Fatalis il valais mieux être ponctuel car le monarque détestait perdre du temps.



Dernière édition par Death's Head le Mer 19 Aoû - 13:48, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
"Non je parle pas de Magnéto je parle de lecteur DVD ! Nan mais je vous jure les robots d'aujourd'hui. Tu trouves que je ne lui ressemble pas ? C'est normal, il m'a adopté après avoir tué mon père, le fils de Charles Xavier..."

En terminant sa phrase Maxime se rappela qu'Erik ne lui avait jamais parlé de sa mère, à part une fois où il lui avait expliqué que cette dernière voulait que MaX hérite du sabre orné du kanji étrange, peut-être qu'en découvrant les origines du sabre il en apprendrait plus sur sa mère qui sait. A ce qu'on racontait Fatalis aimait les armes, peut-être que le mutant pourrait lui présenter la sienne.

Une fois que le robot l'avait conduit au cabinet d'un médecin, le jeune homme consulta les prix, certes peux élevés mais :


"Je pourrais pas me faire soigner, je suis fauché !"

L'adolescent dévisagea à nouveau le robot puis sourit. Alors il connaissait Fatalis ? Il était donc un allié de choix mais cela permettait aussi au mutant de ne pas se faire passer pour quelque chose qu'il n'était pas : le maître de ce robot. Par ailleurs ce robot n'était pas non plus d'accord pour cette mascarade. Finalement, il lâcha :

"Pardon mec, je croyais que tu ne connaissais pas le maître des lieux, c'est pour ça que j'ai élaboré ce stratagème foireux. Mais au fait, si peux me permettre, pourquoi es-tu là, toi ?"

Voir le profil de l'utilisateur
- Je suis un chasseur de prime dimentionel. Pour tout dire ca fait pas longtemp que je suis sur ce monde et je trouve qu'il as bien changer depuis pas mal d'année. Je date de l'age des héros et j'en ai rencontrer pas mal durant ma carrière. Il y as fort longtemp j'ai bosser pour le compte de Fatalis qui cherchait quelqu'un en zone négative et je lui ai donné entière satisfaction bien que je n'ai pas bosser longtemp pour lui étant donner que j'avais d'autres clients avants. Maintenant comme je n'en ai plus je recherche un job et comme le doc me connais. Pour le doc t'inquiète pas c'est ma tournée. Dit Death's Head en haussant les épaules.

Death's Head s'avança et essaya de s'arranger avec le personel de la clinique pour que la jambe de Xavier soit vite soigné avant son rencart avec fatalis.

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime fût emmené par le Docteur qui soigna sa jambe. Le Docteur, cela lui semblait étrangement familier comme mot : il y a zenviron deux ans il en avait rencontré un de Docteur, il se faisait appelé "Doctor Britain", c'était l'un des rares Anglais vivant en Amerika et souhaitant sauver ce monde. Cet homme avait connu l'âge des héros et était persuadé que le Président était un Skrull...Plutôt sympa comme type, peut-être que le mutant aurait l'occasien de le revoir.

Le nouveau compagon du prince avait lui aussi connu l'âge des héros ? C'est pas juste, tout ceux que MaX rencontre ont connût cette période. Parfois il avait l'impression d'être le seul teenager de ce monde. Une demi-heure après être entré dans le cabinet il ressortit, sa jambe était en pleine forme, un bout de métal soutenait son os mais sa jambe était en pleine forme. Il fixa le robot puis sourit :


"Merci le robot d'avoir payé les frais de soins. Mais dis moi, tu as un nom, non ?"

L'adolescent vit passer un oiseau, une blanche colombe qui contrastait le paysage pollué, détruit et remplis de milicien. Maxime aurait pu pleurer devant le volatile mais il avait faim alors il cracha du feu et le brûla. Il saisit sa colombe grillé et commença à la dévorer.

"Alors, *Crunch crunch* t'es un mercenaire ? Ca te dirait de bosser *miam miam* pour moi afin de tuer le Caïd ? *Slurp slurp* t'en veux un bout ?"

Voir le profil de l'utilisateur
- Le Caïd ? Je savais pas que ce gros lard était encore vivant. Errr ! Non merci je n'ai pas faim et pour ce qui es de bosser pour toi je veut bien à condition que l'on me paye mais comme tu es faucher j'ai bien peur que je ne puisse pas travailler pour toi. Enfin nous aviserons une fois que nous serons chez ce bon docteur. Au fait mon nom c'est Death's Head. Dit le cyborg.

Les deux associers forcés ne tardèrent à arriver au lieu de rendez vous. C'étais un building gigantèsque mais percher au dessus de l'imeuble se trouvais un chateau fort médiéval des plus antique. Plusieurs Doombot patrouillais dans le secteurs alentours et à l'entré de l'imeuble. Résolument Death's Head alla voir les robots qui gardaient l'entré et leur dit qu'il étaient attendues par le maitre des lieux.

Voir le profil de l'utilisateur
Pendant tout le chemin qui menait au château, Maxime avait repensé aux paroles de "Death's Head", ce dernier voulait bien bosser pour lui mais il fallait que Max le paye, hors ça faisait des mois qu'il errait dans les rues et où le seul argent qu'il avait lui était fournit par Cyclope et Ruby, les chefs de la Résistance mutante et cela en échange de travaux comme de l'espionnage ou des trucs comme ça et, le jeune homme détestait ça, car c'était à eux de travailler pour lui normalement !

Bref, la question d'argent il la règlerait plus tard. Là les deux associés étaient devant "la Maison" du Docteur Doom, l'un des plus puissants vilains de l'âge des héros qui eut même réussit à berner le Beyonder. Le mutant ignorait ce qu'était le Beyonder mais ça devait être quelqu'un ou quelque chose de puissant vu ce que lui a raconté son "père", ainsi Fatalis devait sûrement être très intelligent et extrêmement fort.

Death Head se dirigea vers les Doombots qui gardaient l'entrer principale du building surplombé d'un majestueux château datant du début du 17ème siècle, avec un peu de précision on pourrait dire que sa construction a été achevé aux alentours de l'année 1602. Le prince des flammes suivit son "collègue" qui expliquait la situation aux robots qui semblaient refuser de le laisser passer.


"Ecoutez les filles, au cas où vous auriez pas compris ce que vient de vous expliquer mon associé, Son Altesse Royale Victor von Fatalis nous attends et je vous déconseille de le faire attendre si vous voulez pas finir en vulgaires boîtes de conserves."

Les robots se parlèrent et peut-être même se disputèrent mais finalement ils décidèrent de laisser passé le petit-fils de Charles Xavier et son acolyte. Une fois à l'intérieur du building MaX expliqua :

"C'est marrant mais j'ai toujours cru que les châteaux se trouvaient près des forêts et étaient gardés par de drôles de types en armures, des...oui c'est ça des chevaliers."

Voir le profil de l'utilisateur
- Ben ! On est déja dans un jungle urbaine et les boite de conseve dehors sor certainement les chevalier en question. Réondit Death's Head qui se mis à rire alors de sa mauvaise vane alors qu'il suivis le Doombot qui les guidas vers un assenceur.

Death's Head et son comparse montèrent dans la cabine d'assenceur et posa une question à son comparse.


- Dit donc mec j'ai une question à te poser. Qu'es ce qui as bien pus ce passer ici pour que cette planète ou du moin l'amérique soient dans cet état. Désolé de débarquer comme un touriste mais cela ne fait pas longtemp que je suis sur ce monde. En fait je me suis réveiller enterer sous un tas de sable il y as un mois et le dernier souvenir que j'ai date de 2009 ? Demanda t'il plus serieusement.

Voir le profil de l'utilisateur
Maxime rit lui aussi à la mauvaise vanne de Death's Head, il ne savait pas pourquoi mais il sentait qu'il allait bien s'entendre avec lui. De toute façon il s'entendait bien avec tous ceux qui n'aimaient pas le Caïd. Une fois arrivés dans la cage d'ascenceur, le robot posa une surprenante question au mutant.

"Désolé mon vieux mais je crois que t'as dormi 55 ans. T'aurais pas croisé la Belle au bois dormant par hasard ?"

L'adolescent marqua une pause puis rit. Le nombre de conneries par jour qu'il était capable de dire était surprenant.

"Bon, plus sérieusement. Nous sommes en 2064. Tu t'es retrouvé enseveli sous terre l'année où le plus de catastrophe sont arrivés notamment l'invasion Skrull, pour finir on l'a gagné cette guerre avec les hommes verts, du moins c'est ce que la presse disait à l'époque mais je suis sûr que la cause de tout ça c'est eux."

Cette théorie, il l'avait fondée après une discussion avec le Dr Britain, il allait maintenant expliquer ce que son père lui avait appris sur les causes de tout ce cirque.

"Cinq années ont passé après notre victoire sur les extra-terrestres, pendant ces cinq années des trucs louches se sont produits mais ça je n'en ai pas connaissance. Tout ce que je sais, c'est qu'il y a 50 ans, les pires crapules de la planète et Magnéto se sont alliés, ils ont massacré tous les héros - même si dans les bars des alcoolos racontent que certains ont survécu - et se sont partagé l'Amérique devenue Amerika. Cette nuit où les vilains ont pris le pouvoir fût baptisée "La Nuit des longs Cristaux". Si tu as d'autres questions n'hésites pas, mon maître m'a tout appris sur l'histoire et la géographie de ce pays."

Le mutant soupira en repensant à la personne qu'il appelait son maître à savoir Magnéto, la personne qu'il devait absolument venger car c'est la seule personne qui s'est montré gentille avec lui. Non, cela était faux et MaX le savait maintenant, Magnus n'était pas la seule personne à ne pas l'avoir repoussé, les humains n'étaient pas tous stupides, Ike en était la preuve vivante quoiqu'il l'ait livré au Caïd ; d'ailleurs comment va Ike ?

La cage d'ascenseur s'ouvrit alors que le mutant se dit que Magnéto avait tort mais qu'il devait quand même le venger ne serait-ce que parce qu'il fût comme un père pour lui et qu'il devait reprendre le trône.


(Je te laisse décider si oui ou non on est face à Fatalis)

Voir le profil de l'utilisateur
[HRP : On attend le MJ]

Death's Head réfléchit. Jusqu'ici il n'avais eu que des information fraguementaire mais là c'étais pire qu'il l'aurais cru. Il allais falloir qu'il s'adapte un peu mieux à ce monde. Ses pensée furent interompue quand l'assenceur s'ouvris et les deux associers se retrouvèrent dans une grande sale de réunion disposant de nombreux siège. une silhouette encapuchoné les attendaient.

Voir le profil de l'utilisateur
(Petit poste court en attendant Death)

Le mutant était enfin fasse à Fatalis. Il faut dire qu'en quittant le Royaume du Caïd, ses plans n'étaient pas de rencontrer celui-ci mais plutôt de se faire oublier, m'enfin c'était quand même cool de rencontrer le "Docteur" puisque ça avait permis au mutant d'élaborer un autre plan pour récupérer son trône. De tous les gouverneurs actuels, Fatalis était le seul que MaX respectait c'est pourquoi en le voyant il s'inclina et se présenta :

"Bonjour Votre Altesse Fatalis, je me nomme Maxime Xavier prince déchu de l'EX-Domaine de Magnéto et je suis venu vous implorer de m'aider à reprendre mon trône à cet homme vulgaire et cupide qu'est le Caïd..."

Le prince des flammes espérait réellement que l'ancien roi de Latvérie allait accepter de l'aider. Il allait biensûr lui proposer quelque chose en contrepartie. Et au moment où il allait le faire il fût pris d'effroi ! Tandis qu'une dizaine de gardes étaient présents dans la salle, collée à un mur, il y avait une affiche, une affiche avec écrit Wanted dessus avec prime en-dessous d'une photo et sur la photo il y avait le mutant. Espérant que personne ne remarque la ressemblance qu'il y a entre lui et la cible recherchée, il continua :



"...évidemment, en échange je pourrais vous rendre service devenir votre paladin en quelque sorte."

L'adolescent sourit mais quelque chose le perturbai. Fixant l'affiche il pensa :

"Seulement 25 millions ? Je pensais valoir plus."

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head fit la grimace en entandant la doléance de son comparse.

(Non mais quel idiot. Fatalis suis un protocole de monarque et il es trés succeptible si on s'adresse avant lui. Maintenant ca va être délicat de traiter avec lui.) Pensa t'il.

- Excusez les manières un peu cavalière de mon associer Docteur il débute dans le métier. S'empressa de dire le cyborg en donnant une légère tape sur la tête du mutant pour lui signifier de la boucler si il tenais à ne pas se faire vaporiser sur place.

Voir le profil de l'utilisateur
La sombre et horrible voix de fatalis s'élève tandis que sa tête se redresse :

"Peut être auriez vous du ne pas l'amener ... ou même vous en séparer ... je peux même m'en occuper personnellement, il n'as pas vraiment la mentalité d'un mercenaire ... "

Max reçut alors une décharge en punition pour son insolence.

"Death's head ... cela faisait longtemps. Que voulez vous ? "

Voir le profil de l'utilisateur
Death's Head s'appuya contre un pillier et croisa les bras d'un air nonchaland.

- Contend que vous me reconnaissez malgré ma nouvelle apparence. La dernière fois que nous nous sommes vus vous m'aviez engager pour capturer quelqu'un. Cette fois c'est moi qui aurais besoin vous car je recherche du travail. Le monde as bien changer depuis mon abcence et je me suis dit que le meilleur moyen de mieux connaitre ce monde est de rencontrer une personne qui as apprécier mon travail à sa juste valeur par le passé. Répondit le cyborg qui tatonna un peu dans la flaterie contrairement à son habitude.

Il espera au moin que Xavier n'eu pas la mauvaise idée d'en rajouter une couche car la prochaine fois Fatalis le vaporiserais ce qui l'aurais quelque peu affligé car Death's Head commençait à l'apprécier.

Voir le profil de l'utilisateur
MaX s'était repris une décharge électrique en pleine face. Et oui, ça faisait à peine deux heures qu'il était là et on lui avait déjà envoyé deux attaques électriques. C'est le monde des Pickachu ici ou quoi ? Bref, il ne fit pas paraître sa douleur et s'excusa de suite au près du monarque après s'être adossé lui aussi à un pilier :

"Pardonnez-moi Sire Fatalis, d'où je viens le protocole des monarques n'existe pas car il n'y a plus de monarque mais un vulgaire tyran qui, il me l'a déjà dit, n'hésitera pas à vous tuer et je suis venu ici pour vous avertir."

Le mutant tentait de bluffer mais il y avait une part de vraie dans ce qu'il disait : l'armée du Caïd n'avait pas hésité à s'en prendre au Roi Blanc alors il fallait se douter que bientôt, Fisk engagerait sûrement une attaque massive sur l'Aire, mais cette théorie était douteuse et quasiment personne n'y croyait à part l'adolescent.

"Je n'ai pas la mentalité d'un mercenaire ? Vous avez sans doute raison mais c'est normal je suis un prince ! Mais, si je ne suis pas mercenaire, je suis un véritable psychopathe extrêmement puissant...Voudriez-vous que je vous montre ma puissance ?"


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
"Tais toi vermine !"


Maxime : Fatalis prononce une incantation , chaque fois que tu essaye de t'adresser a lui aucun son ne sors ... en fait tu ne peux t'adresser qu'a Death's Head, et en murmurant... On ne fais pas n'importe quoi avec fatalis ^^


"Tu cherches un travail...j'en ai justement un a la mesure de tes talents... le président possède quelque chose de très spécial , une chose qui me revient de droit ... Je te ferais parvenir un cyberdisc... cela prendras le temps qu'il te faudra , mais il me faut cette ... relique. "



Death : un cyberdisc (disque bourré d'information) apparait juste devant toi. Il resteras en suspension jusqu'à ce que tu l'attrape.


"Biensur ton salaire sera a la hauteur du travail... ton prix sera le mien..."

Voir le profil de l'utilisateur
Death Head lança un regard de reproche à Maxime qui en disait long sur son comportement et qui semblais dire... (Je te l'avais bien dit).

Toujours est t'il qu'il atrapas de cyberdisque en question tout en disant au bon Docteur...


- Boarf j'en suis à un point que vue le monde ou on vis actuellement un peu de pognon des réparation gratuite ainsi que le gite et le couvert serais le bienvenus. Vous parlez d'un président. Il y en as encore un au state car jusqu'ici durant le mois ou j'ai du chercher ou vous habiter le jour ou j'ai sut que vous étiez sur le territoire je n'ai croiser que des dinosaure enragés et pas mal de mutant préhistorique. Demanda t'il à Fatalis.



Dernière édition par Death's Head le Dim 16 Aoû - 21:10, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
"..."

Cet homme, Maxime en avait souvent entendu parler, il le respectait presque autant que Magnéto et voilà comment il était traité ?! Privé de toute parole, lui qui aimait encore plus parlé que le dénommé Deadpool, porté disparu depuis la Nuit des longs Cristaux. Et en plus cet abruti insultait le mutant ?! Cette fois s'en était trop, l'adolescent se retenait depuis le début mais son esprit lâcha et il crama un objet pas loin de Fatalis, il se rapprocha de Death Head et murmura.

"J'ai rien fait..."

L'estime que Xavier avait pour Victor baissa profondément, maintenant il le détestait encore plus que le petit vieux qui lui avait volé sa montre en or mais quand même un peu moins que le Caïd. Et si MaX ne savait pas le combat perdu d'avance il se serait jeter sur l'homme et aurait désespérément tenter de le tuer. En fait c'est pas qu'il avait peur de mourir pendant le combat, sa témérité l'empêchait d'avoir peur d'une telle banalité mais il aurait voulu en savoir un peu plus sur la fameuse relique...

"J'peux venir avec toi ? Et c'est qui les mutants préhistorique fils de micro-onde ?"Murmura le prince à l'oreille du Cyborg.

Là il se marra tout seul mais voyant le regard méchant de son ami, il se tût.



Dernière édition par Maxime Xavier le Mer 19 Aoû - 11:03, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum