Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[Prologue à Siege of New Asgard : Hulkland] Oh my Dog...well...God

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

(Je rappelle que je fais pour l'instant abstraction du sujet avec Katherine)

Donald était dans un comma profond depuis qu'Hulkling l'avait quitté, personne n'avait prêté attention à lui dans l'Hulkland, après tout qui pretrait attention à un cul blanc ? Pas les habitants de cet état en tout cas. Ca faisait quoi, une heure qu'il était étalé au sol ? Peut-être même deux tiens ! Entre temps sa plaie à la jambe avait cicatrisé, pas parce qu'il était muni d'un facteur auto-guérisseur mais parce que le laser a la particularité de ne pas beaucoup blessé, il avait utilisé ce stratagème pour activer son pouvoir et en même temps ne mettre en danger son corps...

Toujours endormi, le Cousin Banner qui n'avait de Banner que le nom désormais fit un drôle de rêve dans lequel il aperçut une silhouette sombre et déformée, brandissant un marteau vers lui, derrière laquelle se trouvait une lumière aveuglante. Ne prononçant aucun mot, inconsciemment, l'homme se dirigeait vers la silhouette, entendant une musique étrange, comme des chants et des trompettes. Une autre silhouette apparut, juste derrière la première, cette dernière esquissa un sourire fourbe avant de disparaître.


"Banner, Donald Banner, tu mérites ton nom. De plus, ta descendance avec les Hulks n'est pas anodine, une grande destiné t'attend... Tu seras un grand guerrier !"

La silhouette commença alors à se déformer de plus en plus, elle partait, Banner n'avait rien compris, il avait des questions.

"Qu'est-ce qui se passe ? Quel destiné ?! Répondez moi, que va-t-il m'arrivé ?!"

L'ombre donna un coup de marteau dans le torse de Don' puis continua :

"Tu le découvriras en tant voulu jeune Hulk...Maintenant, va combattre ton ennemi, il est moins vaillant que toi, oui Donald pour notre vie, je suis sûr que tu vaincras !"

En entendant ces mots, Donald se réveilla et se releva lentement, au début il crût à une hallucination mais il avait extraordinairement mal à son torse et personne ne bougeait plus autour de lui, sauf une chose cachée dans la ville, un animal qui se prommenait d'un pas rapide et qui attendait le réveil de sa proie, un animal qui bondit devant le Cousin Banne en grognant, une sorte de loup géant !"

Voir le profil de l'utilisateur
« Le loup Fenrir marchera la gueule béante, la mâchoire inférieure rasant la terre et la mâchoire supérieure touchant le ciel, et il l'ouvrirait davantage encore s'il y avait la place. Des flammes jailliront de ses yeux et de ses narines. »

—Snorri Sturluson, Gylfaginning (51), traduite par François-Xavier Dillmann.



Le loup géant semblait grossir de seconde en seconde tant que la création sera son dessert s'il continuait à ce rythme. Mais avant de manger tout ce qui est, était et sera, le loup avait un Banner à manger en hors-d'œuvre. Mais il voulait faire sa correctement, éprouvé sa force dans un combat à la loyale. Ainsi, il tourna autour de sa proie raclant la terre avec sa queue de telle sorte qu'à la fin, il avait dessiné les limites de l'arène dans laquelle les champions se combattraient.

Quand cela fût fait, le loup grogna de plus belle comme pour prévenir sa proie que le combat allait commencer et qu'un seul sortira vivant de l'arène rituel. Puis un éclair raisonna dans le grand ciel bleu du royaume Hulk, c'était le coup de feu déclarant le début du combat. Le loup ne se fît pas prier, au coup de starter il sauta tout crocs dehors sur ce cher Donald.


(hj quand je dis loup "géant" ça veut dire 1m-1m20 de hauteur pas 10-20m)

Voir le profil de l'utilisateur
Donald observa longuement le loup tracer un cercle autour de lui, sans un mot il l'observait. Il venait à peine de se remettre du braquage par les trois bonhommes verts qu'il devait déjà faire face à une autre menace. Il était stressé. Personne n'allait l'aider car plus personne ne bougeait. Cela avait-il un rapport avec son rêve ou alors avait-il trop bu sans le savoir ? Etait-ce peut-être une continuité de son rêve ? Rêve ou pas l'animal semblait décider à dévorer le cul-blanc. Il aurait bien fumé une petite clope pour se détendre mais il n'avait pas de briquet, c'est dans des moments comme ceux-là qu'on se dit que la pyrokinésie est quelque chose d'utile.

"Hé le loup, t'aurais pas du feu par hasard ?*" Demanda-t-il.

Et pour seul réponse, la bête bondit sur le jeune homme alors que le tonnerre grondait au loin. Un loup de cette taille c'était quand même étrange, mais bon, en Amerika tout était étrange de toute façon, même les arbres étaient des OGPN*. Don' essaya désespérément de pousser le loup mais en vain, ses maigres bras de blanc ne lui servaient à rien face à cette créature. Il saisit donc son pistolet laser et tira dans le tas dans le but de blesser la bête. Une explosion se fit entendre du côté des canyons*.



"Il se passe quoi, c'est l'Apocalypse ?"

[* Nous rappelons que fumer et mauvais pour la santé
* OGPM = Organismes Génétiquement Pas Normaux
* Voir topic entre Jake Fury, Maxime Xavier et les autres]

Voir le profil de l'utilisateur
Plus le combat avançait et plus le ciel devenait d'encre. Le combat d'aujourd'hui allait décider de pas mal de choses dans le futur et pour que son issue ne fasse pas débat, les dieux avaient décidé de déplacer l'arène de combat. Plus le désert d'Hulkland disparaissait et plus l'arène grandissait et plus l'arène grandissait plus le bouffeur de monde devenait énorme.

Le rayon laser effleura le flanc gauche de la bête ce qui ne l'empêcha pas d'attraper le bras de Donald avec ses crocs. De sa puissante mâchoire, il aurait pu l'arracher et c'est ce qu'il fît, il arracha la main de sa proie et sauta un peu arrière pour pouvoir finir de la manger. Quand le loup nucléaire eu fini d'ingérer son plat, un autre éclair lézarda le ciel, le dieu qui présidait à se combat mystique semblait avoir quelque chose à dire...


"Pour avoir offert en sacrifice ta main, les nains de Nidavellir ont forgé cette..."

Gleipnir tomba du ciel, l'objet magique créé dans les forges naines de Svartalfheim était une grande et magnifique...

"ficelle, Gleipnir."

Voir le profil de l'utilisateur
Donald perdit sa main après un long et rude combat alors que la bestiole grossissait de plus en plus, comme l'arène d'ailleurs. Le jeune landa avait vraiment l'impression d'être soudain or du temps et de l'espace. Au moment où le vert perdit sa main, quelque chose ressemblant à la silhouette qu'il avait vu dans son rêve apparût et lui jeta l'exceptionnel, le puissant, le colossal et surpuissant Gleipnir ! Ouais, c'était qu'une ficelle. Super et comment il allait battre un loup enragé avec une p*t**n de ficelle ?!

"Super et quand la bestiole m'aura bouffer une jambe j'aurais une canne à pêche où je pourrais accrocher la ficelle ? Et quand il m'aura dévorer un morceau de la tête j'aurais même des appâts ?! Trop cool."

[i]Evidemment, le jeune homme était ironique et il espérait par ces mots un soutien de ce qui semblait être un dieu. En attendant, autant se servir de ce truc bizarre, il décida donc d'utiliser Gleipnir pour blesser le loup, comme un fouet, tel un dresseur de fauve, mais cela ne marcha pas. Il eut alors l'idée de faire tourner la ficelle et de l'utiliser comme lasso et de l'enrouler autour du coup de la bête, il ferma les yeux pour ne pas voir ce qui allait se produire...

Voir le profil de l'utilisateur
La ficelle s'enroula autour du cou de la bête mythique. Heureusement que Gleipnir n'était pas une ficelle ordinaire... elle coutait quand même une main... sinon le loup l'aurait déjà déchiré de ses puissantes mâchoires. Au contraire, plus la force du loup allait en s'accroissant plus la ficelle résistait, Donald avait mit le briseur de monde en laisse.

"Ainsi tu es digne de recevoir le pouv..."

Avant même que le Dieu qui présidait à la cérémonie mystique ne finisse sa phrase et couronne le descendant des Hulks victorieux, le loup attrapa la ficelle avec ses crocs et tira de toute ses forces dessus afin de le faire basculer avant .

Voir le profil de l'utilisateur
En ouvrant les yeux, l'homme contempla avec un large sourire emplis de joie le loup attaché littéralement coincé dans la ficelle, comme si Donald le tenait en lesse. Cool tout ça. Même si cela paraissait étrange au jeune homme qu'un si maigre file retienne un animal aussi féroce. Content de lui quand même, le manchot regarda le dieu qui présidait le combat droit dans les yeux, se considérant comme le grand vainqueur d'un combat à mort.

"Il était pas si terrible finalement, je vais l'appeler Médore."

Le dieu allait dire quelque chose, mais avant qu'il n'eut le temps de finir sa phrase, profitant de l'inattention du jeune homme, la bête tira fort sur Gleipnir et Donald tomba, secouant bêtement ses membres en espérant planer mais c'est pas ça qui l'empêcha de se retrouver en tête avec les crocs de Médore qui n'hésita à mordre violemment son nouveau maître. Une telle douleur envahit le Hulk que ça en devenait insupportable.

"Aieuh ! T'auras pas de nonooooooos !!! Aieuh !"

Donald avait tellement mal qu'il hurlait à la mort pour que celle-ci l'emporte mais ça ne marcha pas. Du coup il décida de se venger de Médore en tirant très fort sur sa laisse dans le but de l'étouffer. Est-ce que ça allait seulement marcher ?

Voir le profil de l'utilisateur
La force du loup était de grossir et grossir sans arrêt mais depuis que Gleipnir enserrait son cou, sa force était devenu sa faiblesse, plus il grandissait et plus lz ficelle l’étranglait. L’action conjuguée de l’arme des nains et de Donald tirant sur celle-ci allait avoir raison de lui. Le loup fût prit d’une rage féroce, il frappa, griffa et mordit l’air, Donald ou sa laisse. Il n’attaquait plus pour blesser mais pour tuer, il se battait alors pour sa survie. Plus il frappa et plus il faiblissait, il décida alors de ne plus se battre, acceptant sa fin.

"aaaark, ne crois pas que tu ais gagné, un don, tu as juste été maudit… tu regretteras de ne pas être mort lors de notre combat. Il te fera faire des choses que tu n’approuvera pas, il y ira jusqu’à te jeter dans un réacteur d’énergie gamma si besoin."

Sur ces mots, le loup s’écroula sans vie, vaincu par son adversaire.

"Ainsi tu es digne de recevoir le pouvoir du loup."

Les mots du dieu firent disparaître l’arène et ramenèrent les adversaires en Hulkland. Il ne restait plus que comme preuves de ce qu’il venait de se passer, les traces que le loup géant avait fait avec sa queue. Des gladiateurs, seul l’homme à la main sectionnée restait tandis que son ennemie du jour n’était plus qu’un coyote chetif et sans vie avec un petit morceau de ficelle autour du cou, l’arme du crime qui ne pouvait maintenant plus faire de mal à personne.

"Amuse-toi bien avec ce pouvoir." Susurra le dieu trompeur. "Je ferais appel à toi le moment venu."

Voir le profil de l'utilisateur
Donald était meurtri, blessé de toute part, mais il avait tué le grand méchant loup et c'était l'important. Ne se rendant même pas compte qu'il était revenu en Hulkland il se releva et brandit son poing droit vers le haut en signe de victoire. Par contre il n'avait pas compris cette histoire de malédiction et ce que lui avait dit le dieu à la fin,e serait cru dans un film catastrophe avec une prophétie diabolique. Et si c'était le cas ? Ou alors Donald avait fait un rêve, ça expliquerait pourquoi les passants dévisagés ce cul-blanc hystérique. Quoique, il n'avait pas pu faire de rêve puisqu'il était couvert de plaies et avait toujours une main en moins. Il se tourna un instant vers le cadavre du loup qui avait étrangement changé.

"Pourquoi t'as rétréci toi ?"

La bête allait avoir du mal à lui répondre. Soudain, un badaud gris qui passait hurla en voyant le corps du jeune homme couvert d'un poil marron. Une humaine qui habitait ici et qui partait pour aller payer les impôts hurla à son tour en admirant les yeux jaunis de l'aristocrate. Mais la métamorphose n'était pas finie, il avait gagné le pouvoir du loup, son corps avait encore des modifications à subir. Tout le monde s'éloignait de l'homme en hurlant au monstre tandis que ses muscles grossissaient. Ses oreilles étaient même devenues pointues, son costume de gentil noble avait été déchiré, mais le pire de tout, ce fut quand les ongles de sa moin droite se transformèrent en griffes.



"Aoouh !!!"


Ce corps n'était pas assez puissant pour l'esprit du loup et étrangement Donald était d'accord, ils décidèrent d'aller quelque part pour trouver de la puissance...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum