Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le grand dépotoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le grand dépotoir le Dim 4 Oct - 17:14

Aprés avoir fait attérir l'engin de Fatalis dans un endroit discret pour ne pas être reperé par un indesirable et laisser l'engin sous la surveillance de 5 Fatalibot. Death's Head et le reste des robots Déguiser arrivèrent finalement dans la citée basse de l'anciène New York surnomer maintenant New Babylon. La terre avais bien changer durant tout le temp ou il était absent. L'endroit ou il se trouvais étais vraiment décrépit et sinistre à souhait. Toutefois il était pratique quand on voulais se fondre dans la masse et ce fut déguiser d'un long manteau à capuche et les Fatalibot revétus d'imperméable et chapeaux pour plus de discrétion que Death's Head cherchait une planque idéale afin de se poser et commencer son enquête.

Son choix se porta sur un viel entrepôt décrépit parmis les imeubles en ruine. Death's Head fit signe aux robots de venir afin de faire le tour du propriétaire.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 11:29

Vous quittez la surveillance de l'Œil Public.

Cet avertissement figurait à foison sur les frontières évidentes entre la ville haute et les bas quartiers. Il n'était pas rassurant. Pour ceux qui souscrivaient au contrat avec l'Œil, cela signifiait que leur sécurité surpayée était mise entre de dangereuses parenthèses. Pour les gens trop pauvres pour être malhonnêtes, cela leur rappelait qu'ils ne pouvaient loger nulle part ailleurs, et que leur vie était jalonnée de la perte d'êtres chers. En revanche, pour ceux que l'on appelle la classe moyenne, c'était l'aubaine ou disons le compromis le plus parfait. En effet, sous ce dénominatif, on ne pouvait trouver que des malfrats et des proxénètes qui passaient entre les mailles du filet. En échange d'un nettoyage régulier au Kärscher de la part des forces du SHIELD, ceux qui parvenaient à faire profil bas, ou leurs collègues moins fortunés avant de rencontrer une mort douloureuse et inhumaine, utilisaient cet espace de lâcheté du filet pour mener leurs affaires et rendre plus pauvres et insécures les membres de la communauté qui vivaient sur ces lieux déchus.

Ce que Death's Head avait trouvé, il l'ignorait encore. Ses quelques robots explorèrent les lieux. Ce qu'ils découvrirent ne put faire frémir leur nature robotique. Mais tout du moins, la scène laissée là était vraiment affreuse. Des corps gisaient, ordonnés en rangs. Victimes d'une mort de nature chimique, leur état de décomposition avancé parlait de lui-même. Un autre groupe, de rasés chauves et de tatoués, avait été abattu et se trouvaient désormais étendus, le corps criblé de balles, et sans vie depuis quelques temps aussi. De grandes cuves de liquide étaient quant à elles intactes, sauf une qui avait été percée à sa base par une balle perdue et vidée de son contenu sur le sol de béton. Hormis les patrouilleurs de Fatalis et les cadavres qui s'y trouvaient, l'endroit était visiblement désert.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 13:10

Un véritable charnier se trouvais dans cet entrepôt. Death's Head pouvais remercier le fait d'être un cyborg sans quois il aurais gerber. Les fatalibot qui avais explorer les lieux semblaient assez perturber par les cadavres.

- Quel bordel on dirais que cet endroit à servis d'abatoir il n'y as pas longtemps. Bon on va essayer de trouver un coin tranquille à l'étage et tacher de trouver un plan pour pénétrer dans la Maison Blanche. Dit il.

Pendant que les Fatalibot installais le camp temporaire et degageaient des cadavres Death's Head scruta le charnier et son regard se porta sur les cuve. Comme il avais sous la main des doublures de Fatalis ayant des notions scientifique il demanda à un des Fatalibot à quois pouvais bien servir ses cuves.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 13:51

Les yeux du fatalibot interrogé s'illuminèrent un instant. Il ne lui fallut pas une demi-seconde pour rendre ses conclusions.

"Le désigné liquide correspond à un magma organique, caractérisé par la double-hélice et porteur de multiples chromosomes mutants, dont la plupart correspondent au gène-X. Estimation du nombre de métahumains ou mutants dormants différents : sept. Ceci, pour la cuve scannée. D'après la loi du rasoir d'Occam, on suppose des résultats similaires pour chacune des cuves présentes. Cette unité demande autorisation de réactiver programme de personnalité Victor von Doom. Distance réglementaire respectée avec le Comte, permettant l'activation de cette unité en personnalité Victor von Doom. Autorisation ? O/N_
_
_
_... "

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 14:14

- Autorisation accepté ! Mais uniquement pour 2 heures le temps de voir si on peu tirer quelque chose de ce bouillon de culture. Commenta Death's Head qui commençais déja à avoir une idée de la nature des cadavres étalés dans tout les coins il se mis d'ailleur lui même à utiliser le scaner de son ordinateur afin d'annalyser rapidement les cadavres pour voir si les cadavres n'ont pas des anomalies trahissant leurs origines mutantes.

Death's Head n'en n'étais pas sûr mais il avais l'impression d'assister au résultat d'une purge et si les cadavres étalés étaient des mutants, ce qui confirmerais sa théorie.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 14:42

Le scanner de Death's Head remarqua parmi les cadavres non troués de balle, et apparemment de mort légèrement plus ancienne, des traces de mutation. Sur les autres, seulement des signaux à peine perceptibles en la matière, et pas de confirmation dans leur ADN.

"Incapable. Tu n'as donc pas d'esprit logique ? Ces écumoires sont manifestement des malfrats à la petite semelle qui ont réussi à fabriquer du MGH. Ou plus clairement hormone mutante de croissance. Elle a été inventée par cette sinistre bête qu'est Hank McCoy. Manifestement les pauvres bougres mangés par les vers ont donné leur vie pour que soit créée cette mixture infamante. Les traces de balles propres, nettes et larges nous montrent que cette petite opération a été stoppée nette par les forces du Président. Les cadavres sont non-marqués. Cela fera sept Mutants de moins pour encombrer les prisons de la Baie Sheep's Head. Comme tu le vois, le SHIELD n'est pas très doué dans le domaine du nettoyage. Cette saleté puante de sang infeste le domaine présidentiel. Et sous des idéologies de purification, Crâne Rouge a les mains sales et personne ne veut laver ici l'affront du crime autrement que dans le sang. CQFD. Fatalis prévaut."

Pendant ce temps, les autres Fatalibots présents installaient un véritable bureau d'état-major à partir de planches et de ferrailles abandonnées. Et l'un d'entre eux sortit du lot des travailleurs, pour se saisir des barils et de ce qu'ils contenaient.

"Les gens du Comté seront intéressés par les résultats d'analyses... Très difficile d'obtenir du sang Mutant à l'insu du Crâne..."

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Le grand dépotoir le Lun 26 Oct - 15:04

Death's Head resta pensif suite au commentaire de la doublure de fatalis. Ce qui se trouvais dans cet entrepot étais relativement interssant bien que le fait que cette machandise encore sur place étais assez inquiètant. Death's Head se demandais si il ne fallais pas changer de quartier général.

- Bon rassembler tout ce qui es encore utile la dedant on les embarquera dans le vaiseau une fois que nous nous serons procurer un véhicule ou deux car il va nous faloir un moyen de transport roulant mobile et rapide afin d'aller à la maison blanche et transporter la marchandise. On donnera les cuve chez ce bon docteur en esperant que cela l'interesse en plus de l'écaille de la Chose. Dit il finalement.

Death's head s'instalat au bureau d'état major et essaya de se rememorer la carte de la maison blanche qui lui avais été fournis avec les donnée que Fatalis lui avais donner et réfléchit à un plan pour cambrioler la baraque.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Le grand dépotoir le Mar 3 Nov - 18:43

Code:
La Maison-Blanche était autrefois survolée en permanence par un héliporteur du SHIELD remanié par le Président. Néanmoins, le carburant et les moteurs finirent par coûter trop cher à l'administration. Le vieux vaisseau est maintenant à demi-enterré sur la pelouse de la demeure présidentielle. Toute l'ancienne ville de Washington grouille d'agents, et particulièrement le domaine de la Maison-Blanche. Il faut d'abord s'identifier au poste de garde situé au portail. Une inspection officielle a ensuite lieu à l'héliporteur, à laquelle il est quasi-impossible de se soustraire. Seuls les agents gouvernementaux, fonctionnaires, cadres de corporations capitalistes et l'élite de l'aristocratie peuvent espérer entrer le jour de leur arrivée, sous condition d'avoir une bonne raison à leur présence. Les couloirs de l'héliporteur sont étroits et donnent sur de nombreuses salles aux fonctions aussi complexes que bien souvent inutiles, y compris une armurerie. Le bâtiment présidentiel quant à lui, bénéficie d'une section détachée de l'Œil Public à lui tout seul. Les murs sont blindés, et les portes en sont faites en acier renforcé. Les corridors sont larges et criblés de caméras. La faiblesse de New Babylon reste la surveillance sonore, inexistante. On dit que Klaw aurait failli assassiner le président en utilisant sa forme sonique. Un bunker souterrain existe, son entrée est indiquée mais fermée par un code automatique. Le Bureau Ovale est guetté en permanence par quatre agents d'élite, relevés toutes les trois heures. Le reste du bâtiment est quadrillé de patrouilles, sans compter les agents et autres habituels ou visiteurs qui se déplacent selon leurs propres aléas.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Le grand dépotoir le Jeu 5 Nov - 0:47

Death's Head réfléchit un moment la maison blanche étais une vrais forteresse une idée commençais toutefois à germer dans son esprit pour y entrer le problème sera surement d'en sortir.

Avisant le Doombot qui ce prenais pour Fatalis il avais dans l'idée de l'utiliser en le fesant passer pour son patron il allais devoir toutefois s'arranger pour qu'il ressemble physiquement plus à fatalis qu'à un robot car bien que sa tête d'acier ressemblais au masque du monarque et qu'il portais une tennue lui ressemblant, il allais devoir se débrouiller pour cacher ses parties métalique un peu trop voyante et s'arranger pour les améliorer pour qu'elle ressemble à l'armure du monarque et surtout lui trouver une cape.

Il appella deux Doombot afin de lui ramener le materiel nécéssaire afin de le modifier et le déguiser et posa une aussi une question.


- Dite ! Même si il se prend pour Fatalis es ce que je peu encore lui donner des ordres ou il es indépendant ? Demanda t'il.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Le grand dépotoir le Jeu 5 Nov - 12:23

La réponse de l'un des robots patrouilleurs ne se fit pas attendre :

"L'unité désignée en tant que personnalité Victor von Fatalis activée ne peut répondre à un ordre direct de quiconque autre que désigné monarque authentique. Activer protocole d'identification ? O/N ?"

Quant à méca-Victor, il ne se privait pas de se vanter, tandis que Death's Head comprenait que cela allait s'avérer fort compliqué ! Ne serait-ce que nerveusement...

"Fort bien. Aussitôt que je porterai mes attributs vestimentaires, nous pourrons partir à la conquête de ce fameux Fort Washington. Aussitôt que possible, expliquez à ce démon cornu que ses stratagèmes sont de futiles tentatives d'égaler mon génie ?"

Les fatalibots arrangèrent la tenue du monarque mécanique, non sans le laisser faire force courbettes et révérences.

Bientôt, l'engin fut prêt à décoller de nouveau.

"Destination ? Entrer Longitude-Latitude / Désigné nom de lieu / Tête chercheuse ?"

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Le grand dépotoir le Ven 6 Nov - 1:27

Ca allais pas être de la tarte avec le faux fatalis Death's Head expliqua son plan quand même en esperant que le robot en comprène la subtilité afin de ne pas être grillé.

- Le meilleur moyen de pénétrer dans la Maison Blanche afin de mètre la main sur la fameuse écaille de la chose que vous convoitez es relativement simple. Il faut simplement se faire inviter. Je sait pas qui es le président qui y vis actuellement mais j'espère qu'il es assez mégalo et curieux pour accepter une visite diplomatique de votre grandeur. Cela permetra de noyer le poisson le temps que je pénètre en catimini en utilisant un cheval de troie sous forme de cadeau diplomatique assez gros pour que je puisse allez dedant. C'es un plan tordu je vous l'accorde mais si on me vois je risquerais d'attirer des soupçons. Une fois à l'interieur je m'arrangerais pour installer un virus dans le système de sécurité. J'ai copier les codes du virus que ce terroriste avais tenter d'introduire dans votre base en espèrant que les informatitien du fort ne soient pas aussi balaise que vous Docteur. Dit Death's Head flatant l'égo du Fatalibot.

- Hum ! Pouvez vous me renseigner sur ce président ? Demanda t'il ensuite.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Le grand dépotoir le Ven 6 Nov - 15:40

"Inculte ! Le soi-disant Président, ce maroufle qui tient la Maison-Blanche, n'est autre que le Crâne Rouge, depuis cinquante ans ! Pour le public il utilise l'avatar d'Alexander Lukin, bien que celui-ci soit mort il y a bien longtemps, souffrant les conséquences d'un plan tordu de Schmidt alors coincé dans sa tête. Malheureusement, j'ai été obligé de m'allier avec lui, et même de m'abaisser à suivre ses ordres, pour arranger ce qui est aujourd'hui connu comme la Nuit des Longs Cristaux. A l'époque, le Crâne avait été le premier à comprendre que le Cube Cosmique était le seul moyen de changer la face de ce monde à notre avantage. Norman Osborn et le Hood étaient parvenus à convaincre une joyeuse bande d'entre nous pour prendre avantage sur les Etats-Unis. Crâne m'a confié la confection d'un nouveau Cube, et grâce à celui-ci nous avons téléporté tous les vilains en des lieux stratégiques pour vaincre les justiciers et le gouvernement. Hélas, l'énergie demandée par plusieurs utilisateurs simultanés a été fatal au Cube Cosmique que j'avais préparé. Depuis, ses fragments ont tué la matrice multiverselle telle que nous la connaissons. Aujourd'hui, Amérika n'est qu'un champ de ruines que nous gouvernons tant bien que mal. Personne n'avait prévu cela. Pas même moi... Ce porc est toujours au pouvoir, et dire que je suis le maître de toute son industrie. Quant à mes compétences informatiques, elles ne seront même pas nécessaires. Chaque écrou de chaque boulon répond à une simple phrase code... Fatalis prévaut. "

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Le grand dépotoir le Sam 7 Nov - 0:19

Death's Head resta muet la machoire grande ouverte. Il ne s'attendais pas à ce que ce soit Crâne Rouge lui même qui dirige cet endroit. En tout cas cela l'arrangeais selons sa base de donnée crâne rouge aurais été l'un des homme de confiance d'Hitler et non seulement il est mégalo mais il est aussi complètement parano et givré. Cela le rendais terriblement dangereux mais aussi prévisible. En outre son cheval de troie pourais l'aider à pirater la base de donnée afin de contrôler le système de sécurité et accedé à l'endroit ou se trouvais l'échantillon. Réfléchissant à un plan il posa une question complètement tordue au fatalibot.

- Hum ! Selon vous seigneur qu'es ce qui pourais plaire à un Nazi comme cadeau assez gros qui pourais cacher un type aussi gros que moi ? Demanda t'il.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Le grand dépotoir le Mar 10 Nov - 15:42

Le Fatalibot dispose d'un certain sens de l'ingéniosité intégré dans ses programmes, sans être pour autant très créatif...

"Je suppose qu'une statue, un prisonnier ou une technologie ferait l'affaire... Car il se trouve que vous êtes les trois à la fois. Un trophée qui ne pourrit pas et qui constitue une menace cybernétique de moins contre le système. Mais justement ce n'est pas sans risques. Voyez-vous, vous êtes trop perfectionné. Aucun homme ou femme de New Babylon ne serait capable de combattre les affres viraux du revenant Fury. Si vous étiez amené à y rester, ce serait une trop grande supériorité gagnée pour eux. Quoique, quand on y pense... Le Crâneur serait capable de laisser votre carcasse prendre la poussière dans sa vitrine des victoires."

Le Fatalibot venait-il de faire un trait d'esprit ? C'était assez improbable surtout en connaissant son modèle et créateur.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Le grand dépotoir le Mar 10 Nov - 18:24

Death's Head étais étonné par le sens de l'humour un peu douteux du fatalibot qui n'étais pas vraiment son caractère en tout cas cela son idée semblais assez bonne bien que ce n'étais pas sans risque. Le premier corps de Death's Head avais autrefois été détruit pous reconstruit par les ingénieurs de l'AIM qui étais autrefois une branche de l'Hydra, organisation dont Crâne Rouge faisait partit. Vu que le corps du cyborg étais conçut avec une technologie assez avancé. Death's Head immaginais la tête que ferais crâne rouge en le voyant. Par contre il étais pas certain qu'il finirais dans une vitrine de la salle des trophés mais au moin il serais sur place pour tenter quelque chose.

- Bon je vais me mettre en stase et déconecter tout mes système pendant un certains temps définis et je me réactiverais au bout de 4 heures ou si on tente de de m'ouvrir la carcasse. Une fois à l'interieur j'improviserais. Dit il en haussant les épaules et demandant au robots de lui trouver une cuve pour s'y instaler dedant afin de donner le change.

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Le grand dépotoir le Ven 13 Nov - 11:11

hj:je pense que tu peux poster à la Maison-Blanche.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum